Le Direct
Radio

Kikwit, Bulungu, Katumbi poursuit la conquête de l’Ouest

Moïse Katumbi Chapwe a passé nuit à sa résidence personnelle de Kikwit, capitale économique du Kwilu, avant de progresser jeudi sur Lusanga, Kingwaya et Bulungu. Signe que le leader de l’opposition congolaise prend racine dans le grand Bandundu après une tournée inoubliable dans la province de l’Équateur.

Par Jeanric Umande

Katumbi noyé jeudi dans la foule à Bulungu après Kikwit où il a été porté en triomphe le mercredi 13 septembre 2023. @Photo Droits tiers.

publié le 15 septembre 2023 à 04:35:00

Katumbi quadrille électoralement la République en perspective de la grande campagne électorale attendue dans les prochaines semaines. Jusque-là, il ne fait pas de la propagande. Il implante juste son parti, sa grosse machine politique. Partout où il passe, il appelle la population à grossir les rangs d’Ensemble pour la République. Empêché de se rendre au Kongo central en mai dernier, il lui a fallu quatre mois pour se réorganiser. Débutée dans le Haut-Katanga en passant par le Tanganyika et le Haut-Lomami, la tournée politique de Moïse Katumbi Chapwe a connu un moment d’intense jubilation à ses étapes de l’Équateur et du Kwilu. Mercredi 13 septembre, tout Kikwit était en effervescence. Villages des environs, collectivités et chefferies étaient mobilisés. Notables locaux, fonctionnaires, professionnels de santé, étudiants et élèves. Les rues étaient noires de monde. Des jeunes filles à moto qui roulait à vive allure scandaient « Tokopola pona yé. Tokopola » (pour lui, nous allons nous mouiller sous la pluie). Camions et bus bondés de militants et fanatiques raisonnaient : « Yeyo Katumbi ayé! » (le voici, Moïse Katumbi est là). En T-shirt bleu, Moïse Katumbi Chapwe a traversé la ville à la marche. Dans la foule, une jeune dame de Kikwit saisit un cameraman pour s’exprimer : « Il marche avec nous à pied pour qu’il se rende compte de tous les nids de poule qu’il sera appelé à réparer une fois investi président de la République. C’est le tout premier président qui arrive ici au Kwilu sous la pluie. Nous l’attendons au pouvoir. Pour qu’il nous développe le pays. Le vrai président que nous choisirons dans tout Bandundu, c’est Katumbi. Qu’il soit béni ».

Chemin faisant, Katumbi était congratulé par la masse enthousiasmée de le voir en personne. « Depuis l’aéroport, il effectue 7 kilomètres de marche sous la pluie. Et toute la population n’a pas abandonné Katumbi. On a accepté de subir la pluie, mais de rester derrière lui. Le choix est clair, le choix du cœur et de la raison », a déclaré un militant tout trempé de l’eau de pluie.

La réputation du manager politique l’avait précédé dans la région. Des témoignages affirment que Katumbi est adulé à Kikwit pour les différents succès de Mazembe et ses actions sociales, notamment la construction d’un pavillon moderne des soins intensifs à l’hôpital général de la ville où des milliers de vies humaines ont été sauvées grâce à la qualité du plateau technique installé dans cette unité médicale.

– Je connais les problèmes du Kwilu –

C’est à l’esplanade de la cathédrale Saint-François que l’homme de terrain s’est adressé à la population. Une minute de silence en mémoire des victimes du carnage de Goma et de Chérubin Okende : « Ngai mpe nasepeli mingi komona bino bondimi topola ensemble pona ekolo na biso. Na 5 heures du matin, boyebi ete nazalaki na Lokolela. Nayé na canon rapide kolongwa Lukolela tii Mbandaka, soit plus ou moins 200 kilomètres de distance. Ba conseillers na ngai baye koyebisa ngai que président lokola olembi, tosala pause. Nayebisi bango boye : Pona bana Kikwit, nakolemba té. Nasengi une minute ya silence mpo na bandeko nyonso oyo babomi bango na Goma, mpe pona porte-parole nabiso Chérubin Okende » (Je suis très heureux de vous saluer ce jour. Surtout puisque vous avez accepté d’affronter la pluie pour notre pays. À 5 heures du matin, j’étais encore à Lukolela à l’Équateur. J’ai dû prendre un canon rapide pour gagner la ville de Mbandaka, environ 200 kilomètres de navigation. Mes conseillers m’ont demandé de me reposer, mais je leur ai dit que pour les enfants de Kikwit, je ne me fatiguerai pas. Je vous prie d’observer une minute de silence en mémoire de nos compatriotes tués à Goma. Mais également en mémoire de notre porte-parole, notre regretté Chérubin Okende), a déclaré Moïse Katumbi Chapwe.

Devant la foule, le candidat président a indiqué être parfaitement au courant de différents problèmes sociaux de la région. « Je connais tous les problèmes de Kikwit. Le peuple souffre énormément. Je suis un enfant de Dieu. Je ne suis pas ici pour mentir ou vous charger de promesses », a-t-il expliqué. Juste après son adresse, Katumbi a visité le quartier populaire de Kanzombi, menacé par les érosions. Il a réaffirmé sa détermination de tirer le pays du sous-développement et de la pauvreté. Pour y parvenir, dit-il, Ensemble pour la République a conçu un projet particulier pour la ville de Kikwit, axé sur la construction des routes, des écoles, des hôpitaux et des stades, la lutte contre les érosions, les investissements dans l’économie en vue de créer des emplois et réduire le chômage. À Kikwit, la population a démenti la matérialisation de la gratuité de l’enseignement et a fait observer à Katumbi l’état de délabrement avancé des infrastructures scolaires.

– Katumbi en croisade à Bulungu –

Parti de Kikwit jeudi à 9h, Moïse Katumbi a entamé l’étape de Bulungu, après escales à Lusanga et Kinguaya. Un chef coutumier du secteur a déclaré « Ya betu yandi yayi. Benu kuna, betu kaka yandi yayi. Point barre » (Voici le nôtre. Vous avez les vôtres et nous avec le nôtre Moïse Katumbi), a clamé l’autorité traditionnelle honorée de la visite du président national d’Ensemble pour la République. Lors du rassemblement populaire, le boss du TP Mazembe a constaté le dépit d’une population qui manque de tout. “J’ai mis plus de 4 heures pour arriver à Bulungu, distant de seulement 98km de Kikwit. Les routes sont en mauvais état. J’ai aussi profité pour voir la réalité sur le terrain. J’ai constaté que l’eau et le courant manquent ici”, a-t-il désapprouvé.

Le président d’Ensemble pour la République a râlé également sur l’insécurité qui a élu domicile au grand Bandundu. Il a déploré l’inaction du régime Tshisekedi. J’ai appris que vous vous plaignez de tracasseries et vivez dans l’insécurité. Les autorités sont de mauvaise foi. Vous avez vos cartes d’électeur pour les sanctionner le jour de l’élection. Vous devez être vigilants et jaloux de vos voix. Il faut rester dans les centres et bureaux de vote jusqu’au dépouillement. Je vous exhorte au sacrifice. Restez devant les bureaux de vote jusqu’à la publication des résultats, a-t-il encouragé.

Katumbi venu redynamiser son parti dit avoir d’abord tâté le terrain promettant de revenir ensuite avec des propositions concrètes lors de la campagne électorale. “Je ne suis pas encore en campagne. Je suis venu redynamiser notre parti, votre parti. Pendant la campagne, je reviendrai pour vous dévoiler mon programme pour Bulungu. Des flatteurs viendront avec des pagnes et argent. Prenez parce que c’est votre argent détourné, mais c’est de la corruption. Demandez-leur le programme de développement. Les choses doivent changer. Je reviendrai pour partager avec vous les rêves de construction des micro-barrages pour la desserte en électricité et l’installation des petites et moyennes industries parce que Bulungu est un territoire à vocation agricole. Je reviendrai aussi l’année prochaine avec un projet de construction d’une école de football parce que Bulungu, la terre de Trésor Mputu, est une pépinière des talents”, a-t-il conclu sous les applaudissements frénétiques de la population.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Une tragédie a frappé la ville de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, dans l’est de la RDC. Une mère et ses trois enfants ont péri dans un incendie survenu dans la nuit de dimanche à lundi, a rapporté l’Agence congolaise de presse (ACP) ce lundi 10 juin, citant des sources locales.


Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,803.00 CDF
1 Euro3,044.90 CDF
1 Yuan384,59 CDF
1 FCFA 4,64 15686 CDF

Appel d'offres

Sélection des fournisseurs des équipements médicaux en faveur des projets du FCP III – Phase transitoire en Ituri et au Sud Kivu


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.