Le Direct
Radio

Détention de Bujakera, les journalistes en sit-in mercredi à Kinshasa

“La liberté de la presse connaît une dérive dégradante”. La réaction au vitriol du porte-parole du RAJEC, Edmond Izuba, est intervenue lundi 18 septembre alors qu’il annonçait un sit-in des journalistes mercredi (dans 2 jours) devant le ministère de la Justice pour exiger l’abandon des poursuites contre Stanis Bujakera, directeur de publication adjoint à Actualité.cd et correspondant de Jeune Afrique.

Par Patrick Mputu

Stanis Bujakera, directeur général adjoint du média Actualité.cd détenu à la prison de Makala. @Photo Droit tiers.

publié le 18 septembre 2023 à 21:47:38

Le RAJEC conçoit mal que le forfait du pouvoir en place soit commis pendant que les journalistes célébraient la venue de la nouvelle loi sur la liberté de la presse. “Consécutivement à notre ultimatum de 72 heures lancées aux autorités compétentes pour la libération immédiate et sans condition de l’infortuné, nous en appelons à un sit-in ce mercredi 20 septembre devant le bâtiment abritant le ministère de la Justice”, a annoncé Edmond Izuba dans une déclaration.

Il a précisé que cette première manifestation sera marquée par le dépôt d’un mémorandum exigeant l’abandon du harcèlement judiciaire contre le correspondant du magazine Jeune Afrique en détention depuis le 8 septembre. Voilà pourquoi le rapporteur du RAJEC appelle les journalistes à la solidarité, à l’appui des étudiants en journalisme ainsi que des organisations de défense des droits de l’homme et de la liberté de la presse. “Nous lançons un appel à la solidarité entre nous confrères journalistes et tous les organes corporatifs des journalistes. Cet appel est également lancé aux ONG, structures de défense de promotion des droits de l’homme et de la liberté de la presse, aux étudiants des institutions universitaires qui enseignent le journalisme et la communication de s’associer à cette démarche qui va de l’intérêt de notre jeune démocratie”, a-t-il insisté.

Stanis Bujakera a été transféré jeudi 14 septembre à la prison centrale de Makala, 6 jours après son arrestation et détention d’abord à l’inspection provinciale de la police de Kinshasa, puis au parquet général de la Gombe. Il lui est reproché de propager des faux bruits et diffuser des fausses informations pour un article publié par Jeune Afrique (où il est correspondant) autour du meurtre de l’ancien ministre des Transports, Chérubin Okende pour lequel il n’est même pas auteur.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Plus d’une trentaine d’acteurs des organisations de la société civile de la commune de Bumbu et des journalistes de Kinshasa renforcent leurs capacités sur les techniques de monitoring sur la situation des droits humains, rapportage, suivi et plaidoyer.


Sécurité

Les États-Unis ont annoncé l’extension à 15 jours de la trêve humanitaire « à laquelle se sont engagées les parties au conflit dans l’est de la République démocratique du Congo » et appellent tous les acteurs de la région à respecter cette trêve.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,840.00 CDF
1 Euro3,093.04 CDF
1 Yuan391.39 CDF
1 FCFA 4,70 CDF

Appel d'offres

Liste restreinte : Partenaire facilitateur pour appuyer la Coordination Générale du Projet STAR-Est de la RDC dans la réalisation des activités des THIMO


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.