Le Direct
Radio

25 ans après, la Monusco faible face aux conflits armés, laisse entendre Tshisekedi à l’ONU

Il est à déplorer que les Missions de maintien de la paix déployées sous une forme ou une autre depuis 25 ans en RDC, n’aient pas réussi à faire face aux rébellions et conflits armés qui déchirent le pays et la région des Grands Lacs, ni à protéger les populations civiles. L’accélération du retrait de la Monusco devient une nécessité impérieuse pour baisser la tension entre cette dernière et nos concitoyens, a rappelé le président Félix Tshisekedi, à la 78e Assemblée générale des Nations unies.

Par Rich Ntumba

Le président Félix Tshisekedi à la tribune de la 78e Assemblée générale des Nations unies @Photo Droits tiers.

publié le 22 septembre 2023 à 02:46:00

Deux décennies sur le territoire congolais, le départ de la Mission de l’organisation des Nations unies pour le maintien de la stabilisation en RDC est plus que jamais souhaité. Dans son speech à la tribune de l’ONU, le chef de l’État congolais a estimé qu’il est donc illusoire et contre-productif de continuer à s’accrocher au maintien de la Monusco pour restaurer la paix en RDC et stabiliser celle-ci.

Nous sommes reconnaissants envers la communauté internationale et les Nations unies pour leur soutien et leur partenariat et nous sommes également conscients que le retrait progressif de la Monusco est une étape nécessaire pour consolider les progrès que nous avons déjà réalisés. Cependant, il est à déplorer que les Missions de maintien de la paix déployées sous une forme ou une autre depuis 25 ans en RDC, n’aient pas réussi à faire face aux rébellions et conflits armés qui déchirent le pays et la région des Grands Lacs, ni à protéger les populations civiles, a déploré Félix Tshisekedi.

Le président de la République a, par ailleurs, fait savoir que le projet de retrait échelonné et durable de la Monusco, annoncé depuis 2018 et dont les grandes transitions ont été adoptées en 2021, devient anachronique au regard de l’évolution des contingences politiques, sécuritaires et sociales actuelles. Tshisekedi a également demandé au Conseil de sécurité de l’ONU de sanctionner tous les auteurs et coauteurs des crimes graves commis en RDC, notamment le Rwanda sous couvert du Mouvement du M23.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le travail manuel communément appelé “salongo” initié par la mairie de Kinshasa dans le cadre de l’opération Kin-bopeto chaque samedi avant-midi afin de lutter contre l’insalubrité dans la capitale, est aujourd’hui réduit à un recouvrement pur et simple d’argent.


Politique

Augustin Kabuya poursuit les consultations des partis et regroupements politiques en vue d’identifier la majorité parlementaire qui conduira à la formation du gouvernement. Mardi, le secrétaire général du parti présidentiel a rencontré le regroupement Alternative chrétienne pour le Congo conduit par son leader, André Lite. La plateforme pèse 12 élus dont 4 nationaux.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2657 CDF
1 Euro2 862,83 CDF
1 Yuan369,13 CDF
1 FCFA4,36 CDF

Appel d'offres

Réalisation deux Forages dans la province de Kwango près de la ville de Kenge


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.