Le Direct
Radio

Tweet incisif de Nangaa : « Ces statistiques CENI sont fausses »

L’ancien président de la Commission électorale nationale indépendante, Corneille Nangaa, ne lâche pas. Après analyse des données délivrées par son successeur comme base statistique des listes électorales, Nangaa est encore sorti de sa réserve pour contester.

Par Jeanric Umande

Corneille Nangaa, ancien président de la CENI et candidat à la présidentielle de décembre 2023 @Photo Droits tiers.

publié le 6 juin 2023 à 04:57:00

Nangaa tonne et condamne la CENI d’avoir présenté au gouvernement des données statistiques erronées. « Chiffres fabriqués, calculs arithmétiques controversés, fichier faisandé. Pire, la répartition des sièges viole la loi. Catastrophe! », a-t-il écrit sur Twitter le 29 mai. Déjà en avril dernier, le président de l’ADCP (Action pour la dignité du Congo et de son peuple) avait attiré l’attention de la CENI et des institutions impliquées dans le processus électoral sur le danger qui guettait la nation si l’on s’accrochait indéfiniment à un processus électoral peu crédible.

La nation est en danger : une crise sécuritaire aiguë, un processus électoral non fiable et une situation sociale explosive, éditait-il.

Il faut marquer un coup d’arrêt du processus électoral

Nangaa soutient que les choses se passent très mal. Que le processus électoral s’embourbe. « La nation doit se réveiller ! Marquons un coup d’arrêt ! Une évaluation objective s’impose », a-t-il proposé fin mai. L’ancien président de la CENI n’arrête de sonner l’alerte sur la nécessité de réévaluer le processus et de jeter des bonnes bases au processus électoral.

Point de vue partagé par la commission d’éducation civique et d’observation électorale (EDUCIEL) qui appelle la Centrale électorale à privilégier le consensus pour l’audit du fichier électoral. Son coordonnateur, Me Carlos Mupili a rappelé l’administration électorale à ne pas être juge et partie et aussi à « lever de façon consensuelle les options politiques pour régler le sort des Congolais en droit de voter alors qu’ils ne sont pas encore dans le fichier électoral pour des raisons évoquées au point 6 de sa communication ». Il s’agit des Congolais non encore enrôlés dans les zones dominées par les conflits armés, à l’instar des territoires de Masisi et Rutshuru.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

L’Observatoire de la liberté de la presse en Afrique (OLPA), a condamné avec véhémence les actes d’intimidation contre une responsable d’un média basé à Goma, capitale du Nord-Kivu, de la part des individus arborant la tenue de la Direction générale des migrations (DGM).


People

Une réponse inattendue mais digne d’un homme de Dieu. Le pasteur Marcello Tunasi est revenu sur les propos injurieux tenus par le polémiste, Denis Lessie, sur sa défunte femme, Blanche Tunasi. Sur ses réseaux sociaux, le représentant de l’Eglise La Compassion a publié un message de pardon. Le prédicateur invite également ses adeptes à prier pour “l’homme de pétage”, “car selon lui, il a besoin de restauration et d’amour”.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,805.00 CDF
1 Euro3,005.84 CDF
1 Yuan386.34 CDF
1 FCFA 4,63 64437 CDF

Appel d'offres

Consultant (firme) pour l’élaboration de l’EIES relative aux travaux prioritaires d’amélioration du système d’alimentation en eau potable de la ville de Kananga


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.