Le Direct
Radio

Washington, Bruxelles et Londres préoccupés par la répression policière

Les États-Unis sont préoccupés par les indications d’un usage disproportionné de la force par les forces de sécurité en réponse aux manifestations à Kinshasa le samedi 20 mai, y compris l’agression d’un mineur.

Par Saint Hervé M’Buy

La manifestation de l’opposition politique réprimée par les éléments de la police à Kinshasa @Photo Droits tiers.

publié le 23 mai 2023 à 05:25:00

L’engagement des États-Unis en faveur du droit de se réunir, de la liberté d’expression et de la liberté de la presse est inébranlable ; ces droits sont le fondement d’une démocratie saine. Nous soutenons le droit du peuple congolais à manifester pacifiquement pour exprimer ses préoccupations et ses aspirations. Nous soulignons l’importance d’exercer ces droits de manière pacifique, rapporte un communiqué de l’ambassade des États-Unis en République démocratique du Congo.

La mission diplomatique américaine salue l’engagement rapide du gouvernement de la RDC à identifier et à détenir les agents de sécurité responsables d’un usage disproportionné de la force. « Nous accueillons l’affirmation par le ministre des Droits humains de l’importance de la justice pour les victimes de violations des droits de l’homme », a ajouté la mission diplomatique.

Dans le même registre, l’Union européenne a aussi condamné la répression violente de la manifestation de l’opposition et l’usage disproportionné de la force à l’encontre des manifestants, y compris des mineurs. Elle espère que l’enquête indépendante de la justice, demandée par le ministre des Droits humains, permettra de faire la lumière sur les circonstances de ces bavures policières et d’établir les responsabilités sur les violations constatées.

Le respect des libertés publiques y inclut la liberté de réunion et d’association, est essentiel et constitue un élément déterminant du déroulement d’un scrutin apaisé. Un espace d’expression et de débat sans entrave est indispensable pour permettre aux citoyens de se prononcer librement en vue des élections, a déclaré Nabila Massrali, porte-parole du service diplomatique de l’Union européenne.

Par conséquent, l’Union européenne attend des autorités congolaises qu’elles mettent en place les conditions nécessaires pour atteindre cet objectif, conclut le document.

Le Royaume-Uni est profondément préoccupé par les images de violences policières contre des manifestants, y compris des mineurs, le 20 mai à Kinshasa. Le message de Londres est porté par son ambassade à Kinshasa.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Plus d’une trentaine d’acteurs des organisations de la société civile de la commune de Bumbu et des journalistes de Kinshasa renforcent leurs capacités sur les techniques de monitoring sur la situation des droits humains, rapportage, suivi et plaidoyer.


Sécurité

Les États-Unis ont annoncé l’extension à 15 jours de la trêve humanitaire « à laquelle se sont engagées les parties au conflit dans l’est de la République démocratique du Congo » et appellent tous les acteurs de la région à respecter cette trêve.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,840.00 CDF
1 Euro3,093.04 CDF
1 Yuan391.39 CDF
1 FCFA 4,70 CDF

Appel d'offres

Liste restreinte : Partenaire facilitateur pour appuyer la Coordination Générale du Projet STAR-Est de la RDC dans la réalisation des activités des THIMO


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.