Le Direct
Radio

Sit-in devant la CENI, un nouveau bras de fer entre l’autorité urbaine et l’opposition

La tension politique ne retombe après la marche de l’opposition réprimée dans le sang le samedi 20 mai dernier. Le pouvoir et l’opposition se regardent toujours en chiens de faïence. L’autorité urbaine a refusé mardi de prendre acte du sit-in des opposants prévu jeudi 25 mai devant le quartier général de la commission électorale mais l’opposition maintient son rassemblement.

Par Patrick Mputu

Affiche du méga sit-in de l’opposition maintenu pour le jeudi 25 mai 2023 @Photo Droits tiers.

publié le 25 mai 2023 à 05:04:00

Dans sa lettre, le vice-gouverneur de Kinshasa, Gérard Mulumba justifie sa décision par le fait que le site choisi (la Gombe) par les organisateurs est une zone neutre où les activités populaires ne peuvent pas être organisées.

L’adjoint de Gentiny Ngobila dit s’appuyer sur l’arrêté du 30 septembre 2021 portant interdiction des manifestations publiques dans certaines zones dans la ville de Kinshasa. Particulièrement, a-t-il précisé, dans son article 1er, 2ème tiret.

Plus loin, le vice-gouverneur propose aux organisateurs du sit-in de constituer une délégation d’au moins 10 personnes, pour exposer leurs désidérata et observations aux membres du bureau de la CENI.

Un nouveau décor de bras de fer se plante, car les quatre leaders de l’opposition et leurs nombreux soutiens ne sont pas sur un même piédestal avec l’autorité urbaine. “Nous demandons au peuple de défendre à nouveau la Constitution en sortant nombreux ce jeudi 25 mai devant le siège de la CENI[…]”, a mobilisé Prince Epenge, cadre Lamuka et président du parti ADD Congo.

Ainsi, l’Hôtel de ville a demandé à la police de la capitale et au bourgmestre de la commune de la Gombe de prendre toutes les dispositions pour empêcher tout rassemblement devant le siège de la Centrale électorale.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le travail manuel communément appelé “salongo” initié par la mairie de Kinshasa dans le cadre de l’opération Kin-bopeto chaque samedi avant-midi afin de lutter contre l’insalubrité dans la capitale, est aujourd’hui réduit à un recouvrement pur et simple d’argent.


Sécurité

Le chef de l’épiscopat congolais, Mgr Marcel Utembi a suggéré l’introduction d’une prière spéciale pour la paix à la fin de chaque messe à partir du deuxième dimanche de carême. L’initiative vise à mobiliser les fidèles dans une démarche de prière et de réflexion au regard de la situation qui prévaut dans l’est du pays.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2657 CDF
1 Euro2 862,83 CDF
1 Yuan369,13 CDF
1 FCFA4,36 CDF

Appel d'offres

Réalisation deux Forages dans la province de Kwango près de la ville de Kenge


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.