Le Direct
Radio

Pour Fayulu, le sit-in a réussi : “je crois qu’ils ont compris le message”

Même si leurs militants ne sont pas encore devant le bureau de la CENI, mais le fait de paralyser les activités dans le centre-ville et de constater une forte mobilisation, Martin Fayulu estime que le message est passé.

Par Patrick Mputu

publié le 25 mai 2023 à 12:32:31

D’ailleurs, a-t-il lâché aux journalistes, ils sont bel et bien en sit-in même s’ils sont bloqués au niveau de l’arrêt Vodacom sur le boulevard du 30 juin. A en croire le leader de l’Ecidé, malgré les intimidations de la police, les manifestants résistent.

Cependant, l’ancien candidat à la présidentielle de 2018 a tiré les oreilles du président de la CENI, Denis Kadima en lui disant que la population n’est pas prête à accepter une nouvelle fraude électorale (comme fut le cas en 2018 avec Nangaa à la tête de la même institution).

[…] Vous avez vu, nous avons décidé de faire un sit-in devant le bureau de la CENI mais nous sommes en sit-in, je crois qu’ils ont compris le message. Sur l’ensemble du pays comme tout autour ici dans les parages il y a nos militants, on les empêche mais ils sont là, et nous les représentons ici pour dire à la CENI, principalement à Monsieur Kadima et à toute son équipe que nous n’accepterons pas une nouvelle fraude électorale, a-t-il laissé entendre aux journalistes à chaud encerclé par des policiers et d’autres cadres de l’opposition.

A cri et à cor, Fayulu a rappelé que c’est la vérité des urnes qui doit prévaloir dans un scrutin électoral. De plus, a-t-il ajouté, l’actuel fichier électoral n’est pas crédible car il a été fabriqué avec l’idée d’accompagner Tshisekedi fils à avoir un second bail au Palais de la Nation.

Nous n’acceptons pas son fichier électoral, son fichier boutiqué et fabriqué pour faire passer Félix Tshisekedi (l’actuel président de la République)[…] Nous continuons à résister, donc si lui (Denis Kadima président de la CENI) pense qu’il va passer par la force, s’il pense qu’il va consommer l’argent du contribuable congolais comme il entend et qu’il va encore aujourd’hui mettre Tshisekedi pour qu’il garde le poste qu’il a usurpé, nous disons Non, a conclu Martin Fayulu.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le travail manuel communément appelé “salongo” initié par la mairie de Kinshasa dans le cadre de l’opération Kin-bopeto chaque samedi avant-midi afin de lutter contre l’insalubrité dans la capitale, est aujourd’hui réduit à un recouvrement pur et simple d’argent.


Sécurité

Le chef de l’épiscopat congolais, Mgr Marcel Utembi a suggéré l’introduction d’une prière spéciale pour la paix à la fin de chaque messe à partir du deuxième dimanche de carême. L’initiative vise à mobiliser les fidèles dans une démarche de prière et de réflexion au regard de la situation qui prévaut dans l’est du pays.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2657 CDF
1 Euro2 862,83 CDF
1 Yuan369,13 CDF
1 FCFA4,36 CDF

Appel d'offres

Réalisation deux Forages dans la province de Kwango près de la ville de Kenge


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.