Le Direct
Radio

Le conseil d’administration lance une série de visites d’évaluation des projets financés par le FPI

Le conseil d’administration du Fonds de promotion de l’industrie (FPI) a lancé un programme d’inspection et d’évaluation des projets approuvés pour financement. Une décision qui fait suite à l’instruction du ministre de l’Industrie. La présidente du conseil d’administration, Vicky Katumwa Mukalayi, accompagnée du directeur général adjoint, Martin Widjilowu et des administrateurs de cet établissement public ont effectué ce contrôle de terrain afin d’évaluer l’état d’avancement de chaque projet, d’identifier les éventuelles difficultés rencontrées par les opérateurs et de les inciter à respecter les échéances de remboursement des prêts.

La présidente du conseil d’administration, Vicky Katumwa Mukalayi, accompagnée du directeur général adjoint, Martin Widjilowu et des administrateurs du FPI lors d’une visite d’inspection de différentes entreprises dont les projets ont été financés par le FPI @Photo Celcom FPI.

publié le 17 mai 2023 à 13:40:31

Au total, huit projets ont été visités à Kinshasa pour cette première phase. Il s’agit entre autres de Malila Nzenze, une société de transport fluvial financée par le FPI depuis 2020, le laboratoire CREPPAT spécialisé dans la production des produits pharmaceutiques modernes à partir de produits végétaux naturels ; le projet de la rénovation du Grand Hôtel de Kinshasa. Un projet emblématique pour le FPI dans le domaine de l’industrie hôtelière, le projet Amigo Foods qui évolue dans le secteur de l’industrie agroalimentaire, le projet Yetu, la charcuterie MONISHOP et enfin la société Sabannière Trading qui est une société de traitement d’eau minérale.

Dès le début de l’inspection, la présidente du conseil d’administration, Mme Katumwa a rappelé l’importance pour les promoteurs qui doivent rembourser, de le faire illico presto. “Nous n’avons pas besoin qu’ils nous disent qu’ils ont rencontré des difficultés sur le parcours. Toutes ces difficultés devraient être contenues dans les études qui devraient préalablement être faites. Ce n’est pas en cours d’exécution du projet qu’on peut se permettre de se plaindre. Là, nous ne sommes pas d’accord en tant que conseil d’administration parce que notre rôle est de contrôler et de donner des orientations”, a-t-elle déclaré, indiquant qu’il y a des orientations que le conseil d’administration pourra transmettre à la direction générale pour voir comment rectifier le tir, surtout concernant les points qui ne marchent pas.

Malila Nzenze qui avait été financé avec pour objectif de réduire le prix des produits de première nécessité à Mbuji-Mayi grâce à un approvisionnement par voie fluviale (rivière Lubi), l’inspection du conseil d’administration a mis en évidence le manque de fonctionnement du projet en raison d’irrégularités dans le niveau d’eau de la rivière Ndomba. La délégation a visité aussi été le laboratoire CREPPAT. C’est avec satisfaction que Mme Katumwa, le DGA et les autres administrateurs ont pu constater que grâce à l’appui du FPI, cette entreprise a pu étendre et renforcer ses capacités de production. Au Grand Hôtel de Kinshasa, la visite guidée du chantier qui a suivi l’échange entre les deux parties a permis à la délégation du conseil d’administration du FPI de constater que les fonds accordés à ce projet ont été utilisés de manière efficiente. À la société Amigo Foods, le conseil d’administration a pu constater que cette entreprise a pu étendre et renforcer ses capacités de production. Les difficultés rencontrées dans la mise en oeuvre du projet ont été aussi évoquées à l’occasion, mais les responsables de l’entreprise ont rassuré la délégation du FPI quant au remboursement du prêt. Et à la société Sabannière Trading, pour la PCA du FPI, Vicky Katumwa, c’est un exemple de réussite de l’industrie locale.
“Dune manière générale, après la visite de tous ces projets, le conseil d’administration est satisfait. Le projet de rénovations du Grand Hôtel, un bon projet porteur pour la RDC. Pour Amigo foods, nous croyons qu’ils vont se rattraper après le retard constaté dans sa réalisation. Malgré un environnement concurrentiel Sabannière ne se décourage pas mais continue à travailler et à fournir beaucoup d’efforts. Cette unité de production d’eau potable est en train de se perfectionner. Ça donne du courage au FPI de continuer à soutenir nos compatriotes et ceux qui ont choisi la RDC comme seconde patrie”, a dit madame le PCA.

Le conseil d’administration du FPI s’est rendu aux établissements Yetu situés dans la commune de Kinkole. Ce projet spécialisé dans le secteur alimentaire, produit la boisson alcoolisée et non alcoolisée. Le financement du Fonds de promotion de l’industrie a permis d’installer deux lignes de production d’eau minéralisée et la mise en plastique de la boisson alcoolisée et non alcoolisée. Après le projet Yetu, la délégation a visité les locaux de MONISHOP qui fait partie des grands importateurs et distributeurs des ingrédients pour la fabrication de la charcuterie au pays et plus particulièrement dans la ville de Kinshasa. Ce dernier a sollicité et obtenu du FPI, un financement en fonds de roulement destiné à la constitution dun stock des matières premières.

La visite de la compagnie d’aviation nationale, Congo Airways, a marqué la fin de la série de visites évaluatives des projets financés par le Fonds de promotion de l’industrie (FPI) à Kinshasa. A l’occasion, les deux parties ont discuté de l’évolution de la compagnie et surtout d’énormes difficultés auxquelles elle est confrontée afin de trouver des solutions pouvant lui permettre de rembourser le prêt obtenu auprès du FPI. Ce dernier a apporté un soutien financier à Congo Airways pour couvrir les frais de maintenance, l’acquisition de pièces de rechange et le renforcement de la flotte pour la relance de ses activités. Malgré cela, la compagnie d’aviation nationale ne se porte toujours pas mieux. Cependant, les responsables de Congo Airways assurent continuer à déployer des efforts pour que la compagnie aérienne fonctionne normalement et qu’elle remplisse la mission lui assignée par le gouvernement et honorer ainsi ses engagements vis-à-vis des partenaires financiers tels que le FPI.

D’une manière générale, les membres du conseil ont constaté que les fonds accordés aux différents projets ont été utilisés de manière efficiente, ce, malgré quelques difficultés rencontrées. Les projets visités jusque-là dans la ville province de Kinshasa témoignent de l’engagement du FPI à soutenir le développement de l’industrie locale et à contribuer à la croissance économique du pays. Ce programme d’inspection qui portera sur un total de 28 projets vise notamment à garantir que les initiatives de financement du FPI débouchent sur des projets réussis et rentables.
Au vu des difficultés énumérées par les promoteurs, le conseil d’administration va évaluer la politique de financement dans la réalité et la réalisation des projets par les opérateurs pour offrir des conseils aux opérateurs de projets et de rectifier les problèmes ou les obstacles qui entravent leur progression.

Après Kinshasa, les membres du conseil d’administration du FPI vont poursuivre leur ronde pour évaluer l’opérationnalisation des projets industriels financés dans différentes provinces de la République démocratique du Congo. Les résultats de ces visites permettront d’ajuster les stratégies d’investissement et de mieux répondre aux besoins du secteur industriel.

FPI

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le travail manuel communément appelé “salongo” initié par la mairie de Kinshasa dans le cadre de l’opération Kin-bopeto chaque samedi avant-midi afin de lutter contre l’insalubrité dans la capitale, est aujourd’hui réduit à un recouvrement pur et simple d’argent.


Sécurité

Le chef de l’épiscopat congolais, Mgr Marcel Utembi a suggéré l’introduction d’une prière spéciale pour la paix à la fin de chaque messe à partir du deuxième dimanche de carême. L’initiative vise à mobiliser les fidèles dans une démarche de prière et de réflexion au regard de la situation qui prévaut dans l’est du pays.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2657 CDF
1 Euro2 862,83 CDF
1 Yuan369,13 CDF
1 FCFA4,36 CDF

Appel d'offres

Réalisation deux Forages dans la province de Kwango près de la ville de Kenge


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.