Le Direct
Radio

La DYPRO renvoie au 30 mai sa marche de soutien au processus électoral

Programmée le jeudi 25 mai, la marche de soutien au processus électoral à l’appel de l’opposition républicaine est renvoyée au mardi 30 mai 2023. Dans une déclaration politique faite mercredi 24 mai au siège de la DYPRO, à Kinshasa, le leader de cette plateforme, Me Constant Mutamba Tungunga, entouré des présidents des partis politiques et membres de la DYPRO, a annoncé le report de la grande mobilisation populaire pour le mardi 30 mai afin d’éviter toute collision désagréable avec l’opposition radicale qui a prévu un sit-in le jeudi 25 mai devant la centrale électorale.

Par Alexis Emba

Le président national de la DYPRO, Me Constant Mutamba, entouré des présidents des partis politiques et membres de l’opposition républicaine, lors d’un point de presse au siège de la plateforme à Kinshasa. @Photo Droits tiers.

publié le 25 mai 2023 à 06:14:49

Les motivations ayant milité pour le report de notre manifestation reflètent notre sens élevé de responsabilité doublé du souci de préserver un climat de paix, de calme et de libre expression des uns et aux autres et surtout pour éviter toutes confrontation, confusion et effusion gratuite de sang de notre population engagée et déterminée à prendre une part active aux prochaines élections générales du 20 décembre 2023″, a relevé le leader de l’opposition.

Et d’ajouter : “C’est par respect pour notre République, notre nation et surtout par respect à nos militants que nous ne voudrions pas jeter en pâture”. Le président Mutamba a, par ailleurs, fait observer que l’opposition républicaine et celle dite radicale sont du même camp car tous sont des opposants”.

“Nous sommes du même camp politique en réalité. Nous sommes tous des opposants et d’ailleurs c’est ça notre dénominateur commun. Nous ne pouvons pas pour ça, nous affronter car eux sont de l’opposition radicale et nous, nous sommes de l’opposition républicaine. La seule différence est que nous, nous proposons et critiquons tandis qu’eux ne proposent pas mais ils critiquent, ils attendent accéder à la gouvernance politique pour mettre en musique leur projet politique mais nous, nous estimons que nous pouvions aussi proposer le projet politique à ceux qui gouvernent aujourd’hui”, a-t-il expliqué, avant d’insister sur le fait que le seul point qui leur divise est le processus électoral.

“Nous voulons éviter la confusion car le seul point qui nous divise est celui relatif au processus électoral”, a soutenu Me Mutamba.

Cette première force politique de l’opposition républicaine prévient qu’après une nouvelle saisine de l’autorité urbaine de Kinshasa confirmant sa mobilisation de mardi prochain, elle n’entend ni décommander, ni différer sa marche quelles qu’elles soient les raisons.

La marche de la DYPRO, signale-t-on, a pour objectif principal de dire “non”au glissement du calendrier électoral en cours d’exécution et surtout “non” à la recomposition de la commission électorale nationale indépendante (CENI), régulièrement et légalement constituée.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le travail manuel communément appelé “salongo” initié par la mairie de Kinshasa dans le cadre de l’opération Kin-bopeto chaque samedi avant-midi afin de lutter contre l’insalubrité dans la capitale, est aujourd’hui réduit à un recouvrement pur et simple d’argent.


Politique

Le Premier ministre, Sama Lukonde a présenté sa démission mardi, alors que la nomination d’un successeur issu de la nouvelle majorité parlementaire, se précisera au terme des consultations de l’informateur.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2657 CDF
1 Euro2 862,83 CDF
1 Yuan369,13 CDF
1 FCFA4,36 CDF

Appel d'offres

Réalisation deux Forages dans la province de Kwango près de la ville de Kenge


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.