Le Direct
Radio

FECOFA : le successeur de Constant Omari sera connu le 11 novembre

Le 11 novembre prochain, soit exactement dans six mois, aura lieu l’élection du nouveau comité exécutif de la Fédération congolaise de football association. Mais de nombreuses autres dates sont déterminantes pour l’élection des nouveaux membres du Comité exécutif de l’instance dirigeante du football national.

Par Dan Kalala Kalambay

Le vice-président du Comité de normalisation de la FECOFA lors de la conférence de presse tenue au siège de l’instance à Kinshasa @Photo ACP.

publié le 11 mai 2023 à 13:29:30

Le prochain président de la Fédération congolaise de football association sera connu le samedi 11 novembre 2023. Ainsi, en a décidé le Comité de normalisation de la FECOFA. Le comité de normalisation a annoncé à l’opinion la date de la tenue de l’assemblée générale et élective. Au plus tard le 14 mai 2023, les ligues, les clubs et les regroupements d’intérêts du football devront transmettre les documents afin d’établir la liste précise des membres de la FECOFA.

Lors d’une conférence de presse organisée mercredi 10 mai 2023 à Kinshasa, le vice-président et porte-parole du CONOR, a confirmé l’annulation de l’assemblée générale ordinaire prévue le 20 mai prochain par le comité Tshimanga sortant.

A l’étape actuelle, s’il faut organiser les élections des ligues qui les supervise ? Il n’y a pas de commission électorale. Pour élire la commission électorale, il faut les ligues. Donc, il faut faire un choix à un moment. On commence par l’élection des membres de la commission électorale qui sont des candidats indépendants et ne sont même pas éligibles. Ce sont les gens dont les candidatures seront déjà filtrées par le CONOR sur base des critères prévus. On n’a pas de favoris. Juste les critères qui sont prévus, les gens indépendants. Ce sont les ligues à l’état actuel, on n’a pas de choix parce qu’il faut commencer quelque part, s’est confié à la presse, Guy Kabeya, le vice-président du Comité de normalisation de la FECOFA.

Devant la presse, il a rappelé que les membres du CONOR ne seront pas candidats aux prochaines élections. Selon lui, l’objectif est simplement de fournir un effort d’arriver à organiser les meilleures élections possibles. Il a précisé qu’à partir du 24 mai 2023, il y aura convocation de l’Assemblée générale extraordinaire et avis des candidatures. Et la date du 08 juin 2023 est retenue pour le dépôt des candidatures au secrétariat général.

Nous répétons encore parce qu’il y a un moment on disait est-ce qu’on n’avait pas de candidats, le CONOR n’a pas de candidats. Qu’on soit sincère entre nous. Ce n’est pas le rôle du CONOR. Nous mettons juste en place des procédures, des processus pour arriver aux élections les meilleures possibles conformément aux statuts, aux règlements FIFA-CAF et aux règles de bonne gouvernance et de transparence. Encore que ce ne soit même pas le CONOR qui organise les élections à par peut-être les élections des membres de la commission électorale où nous allons recevoir les candidatures pour que les gens élisent. Après, ce sont la commission électorale qui prend le relais, a-t-il rassuré.

Installé depuis le 25 avril dernier par la FIFA, le Comité de normalisation est chargé d’assumer les affaires courantes à la FECOFA. Il tire sa base juridique de l’article 8, alinéa 2 des statuts de la FIFA et aura une durée de sept mois. Sa principale mission est de veiller au bon déroulement du processus électoral déjà enclenché jusqu’à l’élection du nouveau comité exécutif. Le mandat du CONOR prendra fin au plus tard le 30 novembre 2023. Il sera question pour eux de respecter ce timing pour permettre au nouveau comité qui sera élu de continuer le travail. “Mais le focus pour le CONOR, c’est d’arriver aux élections dans le délai. On a même pris une marge de 20 jours. Au lieu de faire les élections le 30 novembre, on a dit le 11 novembre. Parce qu’il y aura sans doute des recours et aussi le temps de la remise et reprise. Et le 30, nous aurons fini notre mission”, a-t-il martelé.

Nos tags

Sit-in Opposition
Marche
GUERRE
Ceni
Agression
Politique
Élection
Enrôlement

A Kinshasa, la station de traitement d’eau de la Lukunga fonctionnera bientôt à pleine capacité. Un accord a été signé lundi 29 mai 2023 entre la Régie de distribution d’eau (Regideso) et l’entreprise chinoise China communications construction company (CCCC) pour la réhabilitation et l’extension de cette usine.


GUERRE

Sa détermination à dénoncer l’axe du mal incarné par le président Paul Kagame du Rwanda est le principal atout du ralentissement du projet millénaire de balkanisation du Congo-Zaïre. L’ancien opposant congolais qui a accédé au pouvoir à l’issue des élections de décembre 2018 a pris son temps pour côtoyer le Rwanda, comprendre les enjeux économiques derrière la succession des guerres contre son pays et mesurer la portée internationale de la crise. Depuis quelques mois, les fronts militaires ne bouillonnent plus comme il y a une année.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,268.00 CDF
1 Euro2,483.55 CDF
1 Yuan328.19 CDF
1 FCFA3.81 CDF

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.