Le Direct
Radio

Audit du fichier, la SCIE doute de l’indépendance des experts choisis par l’équipe Kadima

La société civile pour l’intégrité du processus électoral (SCIE) alerte sur le choix louche des experts choisis par la CENI pour auditer le fichier électoral. Dans une déclaration rendue publique lundi 15 mai 2023 à Kinshasa, cette plateforme d’organisations citoyennes engagées dans la surveillance électorale fustige le choix d’une équipe mixte d’experts retenus par la commission électorale nationale indépendante pour réaliser l’audit du fichier électoral.

Par Lydie Matadi

Maître Jean-Bosco Lalo, premier vice-président de la Société civile forces vives de la RDC @Photo Droits tiers.

publié le 17 mai 2023 à 11:37:00

Un choix qu’elle qualifie de douteux et toxique pour la suite du processus car portant des germes de fraude. Dans le communiqué conjoint, maîtres Jean-Bosco Lalo de la Société civile forces vives et Martin Milolo du Forum citoyen pour la lutte contre la fraude électorale expriment ouvertement “le doute” quant à l’indépendance de cette équipe d’experts. Sur un ton ferme, ils rappellent à la centrale électorale que le fichier électoral appartient à la population congolaise qui a droit à des élections crédibles et transparentes.

En dépit des irrégularités graves que nous avions hautement décriées, grande est notre surprise de constater dans le chef de la CENI, la détermination de se rabattre sur une équipe d’audit mixte. Cette institution d’appui à la démocratie mijoterait de passer outre l’audit externe du fichier électoral, en constituant elle-même une équipe prétendue d’audit à sa solde.

Devant un tel forcing, toutes les parties prenantes sont invitées à se lever à l’unisson pour affirmer comme un seul homme que le fichier électoral appartient aux Congolais qui exigent que l’audit soit réalisé par une équipe d’experts indépendants sélectionnés dans le strict respect des règles de l’art en la matière.

Les mouvements des organisations de la société civile patriotiques previennent qu’ils ne laisseront aucune chance à un quelconque hold-up électoral, lit-on dans le document.

Les acteurs engagés pour des élections crédibles et transparentes demandent à la CENI “d’éviter d’être juge et partie de son propre travail. Pour eux, l’audit externe du fichier électoral ne doit faire l’objet d’aucune négociation”. Le délai fixé initialement, selon le calendrier électoral en vigueur, doit être scrupuleusement observé.

La société civile engagée dans la surveillance citoyenne pour l’intégrité du processus électoral invite ainsi la population à la vigilance afin de bloquer toute tentative de fraude électorale par des moyens légaux et pacifiques.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

L’Observatoire de la liberté de la presse en Afrique (OLPA), a condamné avec véhémence les actes d’intimidation contre une responsable d’un média basé à Goma, capitale du Nord-Kivu, de la part des individus arborant la tenue de la Direction générale des migrations (DGM).


Économie

La Cellule nationale des renseignements financiers (Cenaref) a sensibilisé les magistrats civils et militaires ainsi que les avocats dans la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,805.00 CDF
1 Euro3,005.84 CDF
1 Yuan386.34 CDF
1 FCFA 4,63 64437 CDF

Appel d'offres

Consultant (firme) pour l’élaboration de l’EIES relative aux travaux prioritaires d’amélioration du système d’alimentation en eau potable de la ville de Kananga


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.