Le Direct
Radio

Les ex-membres des groupes armés exclus de la réserve armée de la Défense

La République démocratique du Congo dispose désormais d’une loi instituant la réserve armée de la Défense. Elle a été votée à l’unanimité de 384 députés ayant pris part au vote et transmise au Sénat pour seconde lecture.

Par Athanase Mwenge

Le ministre de la Recherche scientifique et innovation technologique, ex-ministre de la Défense, Gilbert Kabanda lors de la défense à l’Assemblée nationale de la loi sur la reserve de l’armée de la Défense @Photo Droits tiers.

publié le 24 avril 2023 à 09:47:28

La plénière du jeudi 20 avril 2023, qui s’est tenue sous la présidence de Christophe Mboso, le président de la Chambres basse du Parlement, a été consacrée essentiellement à l’examen et adoption du projet de loi instituant la réserve armée de la défense en RDC. Après avoir dévoilé le menu de la plénière a également inscrit à son ordre du jour, deux autres matières, Christophe Mboso a accordé la parole à Gilbert Kabanda, actuel ministre de la Recherche scientifique et innovation technologique, pour présenter l’économie du projet de loi instituant la réserve armée de la défense en RDC.

Mais pourquoi le ministre de la Recherche scientifique et celui de la Défense pour présenter ce texte de loi à l’Assemblée nationale ? Trois raisons majeures : en tant que projet de loi initié par le gouvernement et débattu en Conseil des ministres, n’importe quel membre de l’équipe peut être désigné pour sa défense devant les élus du peuple. De plus, « Gilbert Kabanda en est l’initiateur, son successeur a estimé qu’il était mieux placé en présenter l’économie », souligne une note de communication de l’Assemblée nationale.

A l’issue de cet exercice, la plénière a levé l’option d’adopter ce projet de loi séance tenante. Lors du débat, la plupart des intervenants ont soutenu ce projet de loi qui vise à redorer l’image du pays en matière sécuritaire. André-Claudel Lubaya a néanmoins émis une crainte au sujet de cette loi, celle de se faire rattraper avec la résolution votée par la plénière faisant interdiction d’enrôler les éléments des groupes armés dans l’armée régulière. Aussi a-t-il sollicité que la résolution soit intégrée dans la loi organique des FARDC.

« Il faut éviter intégrer dans ce corps, les brigands, les étrangers et autres », a renchéri le député Claude Misare. « Ce projet de loi permet de renforcer l’éveil patriotique. La réserve de l’armée sera sous l’autorité du chef d’État. Ce corps existe dans beaucoup de pays du monde », a déclaré, pour sa part, le député Gary Sakata.

Au finish, le projet de loi a été voté à l’unanimité par les 384 députés ayant pris part au vote et a été transmis au Sénat pour une seconde lecture.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Plus d’une trentaine d’acteurs des organisations de la société civile de la commune de Bumbu et des journalistes de Kinshasa renforcent leurs capacités sur les techniques de monitoring sur la situation des droits humains, rapportage, suivi et plaidoyer.


Sécurité

Les États-Unis ont annoncé l’extension à 15 jours de la trêve humanitaire « à laquelle se sont engagées les parties au conflit dans l’est de la République démocratique du Congo » et appellent tous les acteurs de la région à respecter cette trêve.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,840.00 CDF
1 Euro3,093.04 CDF
1 Yuan391.39 CDF
1 FCFA 4,70 CDF

Appel d'offres

Liste restreinte : Partenaire facilitateur pour appuyer la Coordination Générale du Projet STAR-Est de la RDC dans la réalisation des activités des THIMO


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.