Le Direct
Radio

Céréales ukrainiennes interdites en Pologne et Hongrie : “inacceptable” selon l’UE

La décision de la Pologne et de la Hongrie d’interdire les importations de céréales ukrainiennes, accusées de déstabiliser les marchés agricoles, n’est “pas acceptable”, a jugé lundi la Commission européenne qui dit “envisager” un deuxième paquet d’aide pour les agriculteurs des pays touchés.

Par AFP avec Ouragan

Dans cette photo d’archive prise le 24 mars 2023, du grain est éclaboussé sur les bords alors que le vraquier Negmar Cicek chargeait du grain dans le port de la mer Noire de Chornomorsk, dans la région d’Odessa, pour être envoyé au Yémen dans le cadre du programme “Grain From Ukraine ” – La Pologne a interdit le 15 avril 2023 les importations de céréales et d’autres denrées alimentaires en provenance d’Ukraine pour protéger les agriculteurs locaux, a déclaré le chef du parti au pouvoir, Jaroslaw Kaczynski. Les exportations de céréales de l’Ukraine transitent par l’Union européenne vers d’autres pays depuis que les routes traditionnelles de la mer Noire du pays déchiré par la guerre ont été bloquées par l’invasion de la Russie @Photo de Sergii MUKAIELIANTS / AFP.

publié le 17 avril 2023 à 13:10:00

L’Union européenne avait suspendu en mai 2022, pour un an, les droits de douane sur tous les produits importés d’Ukraine et s’était organisée pour lui permettre d’exporter ses stocks de céréales après la fermeture des voies maritimes par la mer Noire suite à l’invasion du pays par la Russie.

Les Etats européens voisins ont vu augmenter les arrivées de maïs, blé ou tournesol d’Ukraine, provoquant la saturation des silos en raison de problèmes logistiques et faisant chuter les prix locaux — ce qui a conduit à des manifestations d’agriculteurs et à la démission du ministre polonais de l’Agriculture.

Affirmant vouloir protéger leurs agriculteurs, Budapest et Varsovie ont annoncé samedi interdire jusqu’au 30 juin les importations de céréales et autres produits agricoles depuis l’Ukraine.

La Commission a indiqué avoir “demandé des informations supplémentaires aux autorités compétentes pour pouvoir évaluer ces mesures”, notamment leurs fondements juridiques.

Il est important de souligner que la politique commerciale relève de la compétence exclusive de l’UE et que les actions unilatérales ne sont pas acceptables, a insisté la porte-parole de l’exécutif européen, Miriam Garcia Ferrer.

“En ces temps difficiles, il est crucial de coordonner et d’aligner toutes les décisions au sein de l’UE”, a-t-elle ajouté.

En Pologne, l’interdiction s’appliquera aux importations de céréales, sucre, viande, fruits et légumes, lait, œufs et autres produits alimentaires. Pour la Hongrie, il s’agit des céréales, oléagineux et plusieurs autres produits.

En 2022, la valeur des importations européennes de produits agricoles ukrainiens a bondi de 88% sur un an (à 13 milliards d’euros), tirée notamment par les céréales, avec des importations décuplées (en volume) de blé ukrainien, selon les chiffres de l’UE.

Le ministère ukrainien de la Politique agricole a “regretté” samedi la décision de Varsovie. “Les agriculteurs polonais font face à une situation difficile, mais les agriculteurs ukrainiens font face à la situation la plus grave”, a-t-il indiqué.

Le 20 mars, Bruxelles avait proposé de puiser 56,3 millions d’euros dans la réserve de crise agricole de l’UE pour soutenir les cultivateurs déstabilisés en Pologne, Roumanie et Bulgarie.

Mais fin mars, cinq pays (Pologne, Slovaquie, Hongrie, Roumanie et Bulgarie) avaient réclamé des aides supplémentaires “pour soutenir les producteurs agricoles ayant subi des pertes”.

“Nous envisageons un deuxième paquet (d’aides), c’est en discussion”, a assuré Miriam Garcia Ferrer, affirmant que Bruxelles “prenait en considération l’impact (…) sur les pays en première ligne”.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

La Première ministre Judith Suminwa a exprimé vendredi son ferme engagement à faire exécuter le programme d’actions du gouvernement calqué sur les six engagements du président de la République repris dans son son discours d’investiture, après sa réélection pour un second quinquennat.


Nation

Lors de la première réunion du gouvernement Suminwa vendredi à la Cité de l’Union africaine à Kinshasa, le président de la République, Félix Tshisekedi, a invité les nouveaux ministres à se mettre résolument au travail pour répondre aux attentes du peuple congolais.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,803.00 CDF
1 Euro3,044.90 CDF
1 Yuan384,59 CDF
1 FCFA 4,64 15686 CDF

Appel d'offres

Sélection des fournisseurs des équipements médicaux en faveur des projets du FCP III – Phase transitoire en Ituri et au Sud Kivu


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.