Le Direct
Radio

Une enquête diligentée à Mweka après l’attaque visant le parti de Mbengele

Une délégation des agents de la Direction générale de migration (DGM/Tshikapa) séjourne depuis jeudi dans la cité de Mweka au Kasaï.

Par Faustin Nkumbi

Un poste de la DGM @Photo Droits tiers.

publié le 18 mars 2023 à 16:01:00

Ils enquêtent sur les échauffourées ayant eu lieu le 10 mars dernier à la suite de l’attaque du parti “Union fait la force (UFF)”. Cependant, le parti de Mbengele exprime sa crainte sur l’aboutissement de l’enquête étant donné que les membres dea délégation ont été reçus par Dieudonné Mbakama Kiena, chef de poste de la DGM au port de Bena Makima, cité comme auteur intellectuel de l’attaque.

Les enquêteurs voulaient entendre le président fédéral de l’UFF aux environs de 23 heures malheureusement, ce dernier a carrément refusé de se présenter, prétextant des raisons sécuritaires.

”La délégation de la DGM est arrivée jeudi à Mweka. On a vu Dieudonné Mbakama et les membres de la famille du député Ikukt défiler à l’hôtel Shamba où ils sont logés. De 18h à 20h, ils ont été reçus chez Mbakama. Mais c’est curieux de constater que c’est sous le coup de 23h30 qu’ils vont appeler le président fédéral de notre parti pour l’entendre. Nous nous sommes opposés étant donné que Mbakama et ses amis étaient dans la pièce où ils voulaient recevoir le fédéral et pour des raisons de sécurité et surtout qu’il était tard, il était imprudent de notre part de laisser le président les rencontrer”, a rapporté un membre du parti. Et d’ajouter : “ils avaient un autre agenda car nous apprenons qu’ils ont intimé l’ordre à l’auditorat de garnison et à la police de ne faire aucun rapport jusqu’à ce qu’ils vont terminer leur villégiature à Mweka, c’est décevant”.

Pour la direction politique de l’Union fait la force (UFF), le fait pour la DGM/Kasaï d’associer Dieudonné Mbakama aux enquêtes, est une manière pure et simple de tordre le cou à la vérité et surtout de livrer les victimes entre les mains de leurs bourreaux. Doù, ils en appellent à l’intervention de la haute hiérarchie.

…… tous les agents de différents services de sécurité territoriale et provinciale reviennent toujours auprès des victimes pour leurs enquêtes en lieu et place de maîtriser les criminels et orienter les enquêtes vers ces inciviques. Que le ministre de l’Intérieur et sécurité se penche sur la situation de Mweka afin d’instaurer une justice et une sécurité pour tous, ont hurlé les membres du parti de Mbengele Kwete.

De son côté, la DGM/Kasaï a confirmé la présence de Dieudonné Mbakama Kiena au côté de la délégation venue pour mener des investigations sur ces incidents. ”Dieudonné Mbakama est notre agent. Il est officier de migration au port de Bena Makima. C’est inconcevable qu’une délégation quitte la province pour se rendre à Bena Makima sans le contacter. Il est avec la délégation car il est d’abord notre agent. La délégation avait l’instruction de réunir les agents de la DGM à Mweka, comment peut-on réunir tout le monde sauf Mbakama ?”, a confié un membre de l’administration provinciale de la DGM.

Pour sa part, l’administrateur du territoire de Mweka a, au cours d’une sortie médiatique sur les incidents d’Ilenge, confirmé que ce sont les partisans du député national Martin Ikukt Ikok qui avaient attaqué le siège de “Union Fait la Force (UFF)”.

A ce jour, le leadership du député national Martin Ikukt n’a apporté aucun démenti sur ces graves accusations. Mais seuls leurs militants rejettent les faits allégués sur les réseaux sociaux, tout en s’abstenant de toute déclaration.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

La cheffe de la Monusco a prévenu mardi le Conseil de sécurité de l’ONU sur le risque d’une extension du conflit à l’échelle régionale si les efforts diplomatiques en cours visant à apaiser les tensions et à trouver des solutions politiques durables aux problèmes qui opposent la RDC et le Rwanda, échouent.


Sécurité

Le chef de l’épiscopat congolais, Mgr Marcel Utembi a suggéré l’introduction d’une prière spéciale pour la paix à la fin de chaque messe à partir du deuxième dimanche de carême. L’initiative vise à mobiliser les fidèles dans une démarche de prière et de réflexion au regard de la situation qui prévaut dans l’est du pays.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2657 CDF
1 Euro2 862,83 CDF
1 Yuan369,13 CDF
1 FCFA4,36 CDF

Appel d'offres

Réalisation deux Forages dans la province de Kwango près de la ville de Kenge


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.