Le Direct
Radio

Christelle Muabilu exhorte les femmes de l’OCC à performer dans le domaine du numérique

Christelle Muabilu s’est fixée un challenge. La directrice générale adjointe de l’Office congolais de contrôle (OCC) veut voir les femmes de son entreprise performer dans le domaine des sciences et des technologies.

Par Alexis Emba

La DGA de l’OCC, Christelle Muabilu a harangué mercredi les femmes de l’OCC à l’occasion d’une matinée scientifique organisée à Kinshasa dans le cadre du mois consacré aux droits des femmes @Photo Droits tiers.

publié le 30 mars 2023 à 16:59:26

La numéro 2 de l’OCC 1 dévoilé son ambition à l’occasion d’une matinée scientifique de haut niveau organisée mercredi à Kinshasa, autour du thème : “la femme de l’OCC pour un monde digital, gage d’une paix durable”. L’activité s’est déroulée dans le cadre de la célébration du mois de mars dédié aux droits des femmes. La DGA de l’OCC a exhorté les femmes de l’OCC à travailler pour contribuer efficacement au développement de la RDC.

Je voudrais de prime abord rendre grâce à notre Seigneur Jésus-Christ qui a permis, ce jour, cette rencontre dans ce beau cadre. Je rends un vibrant hommage au président de la République, chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, garant du bon fonctionnement des institutions, et le champion du genre, qui continue de croire aux capacités des femmes en les plaçant dans des postes de prise des décisions et qui poursuit son idéal dans le souci de promouvoir la femme en général et les jeunes en particulier. Permettez-moi aussi de rendre hommage aux femmes de l’est de la RDC qui vivent dans les zones de conflit et qui subissent les violences de tout genre mais se battent jour et nuit pour survivre. C’est ici, l’occasion pour moi de saluer l’engagement de la première dame de la RDC, Denise Nyakeru Tshisekedi qui lutte sans relâche contre les violences sexuelles basées sur le genre en République démocratique du Congo à travers la Fondation qui porte son nom. Son engagement lui a valu le titre de championne de la prévention des violences sexuelles liées aux conflits décerné par les Nations unies, a déclaré la DGA Christelle Muabilu, dans son discours frénétiquement applaudi par l’auditoire.

A haute voix, elle a salué la bravoure des femmes de l’Office congolais de contrôle, pour leur louable contribution dans l’avancement de cet établissement public. Ainsi, Muabilu a appelé ces dernières à plus d’efficacité pour réduire la fracture numérique et d’accroitre la représentation des femmes et des filles dans le domaine des sciences et des technologies.

Les objectifs de l’AFOCC dont l’intégration de l’approche genre à l’Office congolais de contrôle ; l’observation de l’application des textes légaux règlementaires et conventionnels relatif aux droits de la femme ; la facilitation de leur intégration sociale et professionnelle ; le raffermissement des liens de solidarité et d’entraide entre les membres ; la contribution au développement économique et social de la République démocratique du Congo en général et de l’Office congolais de contrôle en particulier, montrent à suffisance que la femme de l’Office congolais de contrôle est déterminée à émerger grâce à ses capacités et ses qualités tant intellectuelles que morales. “Ensemble, œuvrons main dans la main, en appui au gouvernement, pour bâtir une société plus inclusive, juste et prospère au bénéfice des femmes”, a-t-elle martelé.

En marge de cette rencontre à Béatrice hôtel, le ministre du Commerce extérieur, Jean-Lucien Bussa Tongba, s’est également adressée aux participantes. Il a encouragé les femmes de l’OCC, à poursuivre leur combat, promettant de s’investir personnellement dans cette lutte pour la promotion de la femme.

Au-delà du caractère scientifique, il y a plusieurs exposés et échanges qui ont eu lieu autour des deux modules, à savoir : la femme et le numérique ; la femme face à la vie professionnelle. Liant l’utile à l’agréable, 5 femmes retraitées de l’OCC ont été honorées par la DGA pour leurs loyaux services rendus à l’entreprise.

La fête s’est clôturée dans une ambiance conviviale et festive. Outre Jean-Lucien Bussa, la coordinatrice du service spécialisé du chef de l’État en charge de la Jeunesse, lutte contre les violences faites à la femme et à la traite des personnes, des membres du conseil d’administration étaient présents.

La journée mondiale des droits des femmes a été célébrée sous le thème international : “pour un monde digital inclusif : innovation et technologies pour l’égalité de sexe”.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Plus d’une trentaine d’acteurs des organisations de la société civile de la commune de Bumbu et des journalistes de Kinshasa renforcent leurs capacités sur les techniques de monitoring sur la situation des droits humains, rapportage, suivi et plaidoyer.


Sécurité

Les États-Unis ont annoncé l’extension à 15 jours de la trêve humanitaire « à laquelle se sont engagées les parties au conflit dans l’est de la République démocratique du Congo » et appellent tous les acteurs de la région à respecter cette trêve.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,840.00 CDF
1 Euro3,093.04 CDF
1 Yuan391.39 CDF
1 FCFA 4,70 CDF

Appel d'offres

Liste restreinte : Partenaire facilitateur pour appuyer la Coordination Générale du Projet STAR-Est de la RDC dans la réalisation des activités des THIMO


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.