Le Direct
Radio

Lithium de Manono, un tasmanien fait déjà fortune avant l’exploitation

Il y a huit mois, l’ancien journaliste économique David Robertson a écrit une lettre de trois pages à l’Australian Securities and Investments Commission (ASIC) et à l’Australian Securities Exchange (ASX). La cible de Robertson était la compagnie dirigée par le géologue tasmanien Nigel Ferguson.

Par Gaby Kuba Bekanga

Nigel Ferguson, l’homme fort du projet AVZ pour le lithium de Manono @Photo Droits tiers.

publié le 20 février 2023 à 14:28:08

 Pendant trois ans, Robertson a suivi AVZ Minerals lorsqu’il levait des fonds. Ferguson avait promis de découvrir une grande mine de lithium. David Robertson écrivait ce qui suit : « Nous demandons à l’ASIC et à l’ASX d’enquêter sur AVZ Minerals, sur son refus de divulguer d’importantes informations et sur ses déclarations apparemment fausses et trompeuses vis-à-vis des investisseurs ». Si le journaliste avait raison, Ferguson pourrait dire adieu à sa fortune de 66 millions $US. Jusque-là, tout est correct. Ferguson est très peu connu des milieux d’affaires australiens. Toutefois, s’il réussit à construire la mine de Manono en RDC, il deviendra une figure emblématique de l’industrie minière mondiale comme Andrew Forrest ou Gina Rinehart. Mais il devra d’abord déboulonner les Chinois qui dominent le secteur au Congo. 

Après un diplôme en géologie de l’Université de Tasmanie, il a travaillé dans plusieurs pays. L’Afrique est devenue sa terre de prédilection. Il a dirigé la mine d’Ashanti Goldfields en Tanzanie où il a acheté une mine d’or, actuellement, l’une des plus rentables d’Anglo Gold Ashanti. En 2018, il est devenu directeur général d’AVZ et a déclaré avoir découvert « le plus grand gisement de spodumène en roche dure» au monde à Manono. 

Un géologue visionnaire

Quelques années après, Ferguson a travaillé sur un plan pour transformer le gisement en une mine en activité. Les stocks de lithium augmenteraient bientôt en raison de la demande de ce minerai essentiel à la production des batteries des véhicules électriques. À une certaine époque, les investisseurs avaient peu d’intérêt pour le lithium. AVZ a dû trouver des bailleurs de fonds chinois pour développer le projet. En 2021, il a levé 100 millions de dollars auprès des partenaires. Ferguson a déclaré à la presse que « Manono deviendrait la mine de lithium la plus rentable du monde. C’est le plus grand gisement non développé au monde ». Nous serons dans le quartile des coûts inférieurs pour la production. Nous sommes également dans le quartile inférieur pour les émissions de gaz à effet de serre »
Les géologues de la société estiment qu’il y avait 401 millions de tonnes de minerai contenant 1,65% d’oxyde de lithium. Selon Ferguson, cette mine générerait 380 millions $US des bénéfices d’exploitation par an. « AVZ sera l’un des plus grands producteurs de lithium. Il placera la RDC au cœur d’une lutte mondiale pour un minerai essentiel à la transition énergétique. Manono détient potentiellement 10 à 15% du marché actuel. Mais en cas de surdimensionnement, ce sera 25% du marché », a déclaré Ferguson à 121 Mining TV, un site d’information en ligne.

La stratégie du gouvernement

Tout récemment, David Robertson a émis l’hypothèse selon laquelle Nigel Ferguson serait défenestré au profit des Chinois. Ces derniers auraient contacté le gouvernement congolais en proposant un peu mieux que l’offre d’AVZ. A ce sujet, l’ex-journaliste pense que l’Etat congolais essaye d’opposer les opérateurs miniers afin de choisir la meilleure offre. AVZ a encore 36 millions de dollars. Les sept cadres supérieurs et le président de la société ont touché 13,5 millions de $ US l’année dernière. Avec 3,2 millions de dollars, Nigel Ferguson était l’employé le mieux payé. L’étude de faisabilité du projet lithium et étain Manono a été publiée en avril 2020 et démontre que le gisement du projet ne ressemble à aucun autre. AVZ a été en pourparlers avec d’éventuels partenaires en Australie, en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique du Sud pour obtenir environ 550 millions de dollars US nécessaires pour le démarrage de la production. 
Le financement du projet Manono impliquera un mixage de fonds propres et d’emprunts. Une fois la décision finale d’investissement prise, la construction de la mine commencera et durera environ 24 mois.  AVZ a déjà contacté des acheteurs de concentrés de spodumène et d’étain avant de produire. En septembre 2020, il a décidé d’augmenter sa participation dans le projet Manono à 75% lorsqu’il a acquis 10% supplémentaires de la participation de Dathomir Mining dans le projet. Pour que le projet prenne corps, un litige doit être résolu à la Chambre d’arbitrage de Paris.                                               

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Une tragédie a frappé la ville de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, dans l’est de la RDC. Une mère et ses trois enfants ont péri dans un incendie survenu dans la nuit de dimanche à lundi, a rapporté l’Agence congolaise de presse (ACP) ce lundi 10 juin, citant des sources locales.


Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,803.00 CDF
1 Euro3,044.90 CDF
1 Yuan384,59 CDF
1 FCFA 4,64 15686 CDF

Appel d'offres

Sélection des fournisseurs des équipements médicaux en faveur des projets du FCP III – Phase transitoire en Ituri et au Sud Kivu


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.