Le Direct
Radio

Fraude électorale : la DCM de Bazin Mpembe exige le remplacement du chef d’antenne de la CENI-Dekese

La Dynamique le changement c’est maintenant (DCM) durcit le ton face aux dérives et abus répétés du chef d’antenne de la commission électorale à Dekese au Kasaï. Dans une déclaration faite vendredi 27 janvier 2023 à la presse à Kinshasa, le coordonnateur de ce mouvement, Maître Bazin Mpembe dénonce avec la dernière énergie, la complaisance des autorités de la CENI, dans la gestion de plusieurs questions qui remettent en cause la neutralité, l’impartialité et l’independence de cette institution à Dekese.

Par Landry Amisi

Me Bazin Mpembe, leader de la DCM et cadre de la plateforme AFDC-Alliés @Photo Droits tiers.

publié le 1 février 2023 à 18:48:04

Le processus électoral tend au chaos à Dekese. La DCM désapprouve le forcing du chef local de la commission électorale. L’homme prépare une fraude à grande échelle. Alerté, Me Bazin Mpembe rappelle que du 11 au 29 juin 2022, son mouvement avait saisi la CENI par une correspondance, pour dénoncer la fraude orchestrée par l’équipe dirigeante locale de la CENI à Dekese, lors du recrutement des préposés à la collecte. Après enquête, le test avait été annulé pour tripatouillage. Dans la foulée, un nouveau test avait été organisé le 18 juin 2022. Le leadership de la DCM trouve inconcevable que les auteurs à la base du test annulé pour fraude dont le chef d’antenne, soient toujours maintenus à leurs postes c’est-à-dire à la tête de la Ceni-Dekese. Pire, le bureau Kadima ferme les yeux “malgré les fautes graves de cet intouchable, dans la gestion du processus électoral”.

Dans leur logique de favoriser une vaste tricherie électorale, le chef d’antenne de Dekese et ses collaborateurs complices ne désarment pas. Ils se sont organisés cette fois-ci à concentrer un grand nombre de bureaux d’inscription au nord du territoire de Dekese, au détriment des autres coins et cela en violation de plusieurs critères qui ont permis à mettre en place les centres d’inscription. L’objectif étant “de recenser un grand nombre d’électeurs pour les candidats ressortissants de la zone où ils sont aussi originaires”.

Dans sa déclaration, Maître Bazin Mpembe qui tire la sonnette d’alarme, appelle “les autorités nationales de la CENI à prendre à bras-le-corps cette situation en procédant au remplacement de cette équipe partiale et corrompue”.

Le coordonnateur de la Dynamique le changement c’est maintenant (DCM) exige la suppression du bureau d’inscription du village d’Imbombolongo où la population est désormais obligée d’effectuer plusieurs kilomètres à l’aide des pirogues pour aller se faire enrôler au village de Djongo port.

Autre anomalie décriée, Me Bazin Mpembe fustige l’installation d’un bureau d’inscription dans une île où les gens n’habitent pas. Pourtant sur la liste affichée, le bureau se trouve au sein de l’école BOLOMBI 1.

A haute voix, le coordonnateur de la Dynamique insiste sur le fait que tous les coins du territoire de Dekese doivent être traités de la même manière pour permettre à ceux qui seront élus d’avoir la légitimité incontestable. D’après lui, “si Denis Kadima et son équipe négligent cette situation, ils seront responsables de la suite des évènements”.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Une tragédie a frappé la ville de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, dans l’est de la RDC. Une mère et ses trois enfants ont péri dans un incendie survenu dans la nuit de dimanche à lundi, a rapporté l’Agence congolaise de presse (ACP) ce lundi 10 juin, citant des sources locales.


Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,803.00 CDF
1 Euro3,044.90 CDF
1 Yuan384,59 CDF
1 FCFA 4,64 15686 CDF

Appel d'offres

Sélection des fournisseurs des équipements médicaux en faveur des projets du FCP III – Phase transitoire en Ituri et au Sud Kivu


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.