Le Direct
Radio

Paul Balenza et les musiciens catholiques lancent “Karibu Saint-Père”

La République démocratique du Congo accueille le pape François du 31 janvier au 3 février 2023 à Kinshasa. La visite du souverain pontife intervient 38 ans après le passage du pape Jean-Paul II, en 1980 puis en 1985 en RDC, à l’époque du Zaïre.

Par Saint Hervé M’Buy

Paul Balenza et les chantres catholiques promettent un accueil chaleureux au pape François @Photo Ouragan.cd

publié le 14 janvier 2023 à 19:37:24

Le musicien chrétien Paul Balenza di Balenza et quelques musiciens catholiques se mobilisent pour marquer cette visite d’une pierre blanche à travers une chanson intitulée “Karibu Saint-Père” (Bienvenu au pape). Cette œuvre est l’initiative du caucus des députés et sénateurs catholiques de la RDC, soucieux de réserver au pape François un accueil très chaleureux.

Notre Eglise catholique connaît un temps très fort avec la visite d’un pape 37 ans après, au Congo. Le Seigneur a attendu nos cris, nos pleurs… . Il nous envoie un émissaire pour nous apporter un message de paix et de réconciliation. Alors nous, membres du caucus des députés et sénateurs catholiques, nous nous sommes dit de contribuer à le recevoir avec toute la dignité possible. Nous produisons un chant qui va réunir les artistes chrétiens catholiques et les musiciens catholiques de musique des variétés. C’est un peu cela la particularité de réunir les musiciens catholiques de toutes les tendances. C’est pour cela que nous sommes présentement au studio pour enregistrer cette chanson, a déclaré Paul Balenza au cours d’un entretien à Ouragan.cd.

Avant d’évoquer que le texte de la chanson a été écrit par la corporation des musiciens catholiques. Interrogé sur le message essentiel contenu dans cette chanson, Balenza le dévoile en ces termes : “Nous voulons lui dire qu’il prie pour nous. Qu’il nous aide à nous réconcilier avec nous-mêmes, parce que le Congolais a besoin de se réconcilier avec lui-même, d’abord et avec son prochain. Nous voulons vivre dans un Congo uni où règnera la paix à jamais, sans une effusion de sang ; un Congo où les gens vont se fréquenter mutuellement ; un Congo où les gens vont résider où ils veulent sans troubles ni désordres ; un Congo qui aura des bonnes relations avec ses voisins ; Un Congo qui sera aussi aimé par ses voisins”.

Sur le plan artistique, cette chanson s’articule en trois temps forts sous la direction technique du même Paul Balenza notamment une introduction en A capella, un chœur, une partie de la rumba et de la salsa en plus de la rythmique (Sebene). A la question de savoir si le député catholique Paul Balenza a abandonné sa carrière artistique pour s’adonner seulement à la politique. L’artiste assure qu’il en est rien. “D’aucuns pensent que j’ai mis fin à ma carrière musicale parce qu’étant député. Présentement, je voudrais confirmer : artiste, je le resterai, chantre chrétien, je le resterai jusqu’à la mort. La carrière politique a une fin mais l’évangélisation par la chanson n’a pas de fin”.

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

Au pied du volcan Nyiragongo, à une dizaine de kilomètres de Goma au Nord-Kivu, les travaux d’aménagement du site où devait se tenir la messe papale s’étaient arrêtés depuis fin juin. Du chantier ouvert il y a 7 mois, il ne reste que la charpente de la tribune et quelques traçages de la vaste étendue qui était déjà compartimentée en zones.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.