Le Direct
Radio

Le pape François à Kinshasa : Muyaya lance la grande campagne de communication

Dans exactement 21 jours, le Congo-Kinshasa va vivre un événement planétaire. L’arrivée du pape confirmée lundi 9 janvier par le ministre de la Communication et médias, Patrick Muyaya, aux côtés duquel se trouvaient le nonce apostolique, Mgr Ettore Balestrero et le Délégué à pied d’œuvre du gouvernement (DPO), Jésus Noël Sheke, intervient 37 ans après la visite de l’ex-souverain pontife, Jean-Paul 2.

Par Jeanric Umande

Patrick Muyaya, le ministre de la Communication et médias lors du breifing qu’il a animé lundi avec Mgr Mgr Ettore Balestrero et Jésus Noël Sheke, le Délégué à pied d’œuvre du gouvernement (DPO) sur la visite du pape à Kinshasa @Photo Droits tiers.

publié le 11 janvier 2023 à 05:18:00

Le pape arrive à Kinshasa fin janvier pour prêcher la réconciliation, l’amour, la paix et le développement. Le Saint-Père souhaite laisser après son passage un pays réconcilié avec lui-même. “Le message de solidarité est très important pour le pape au moment où ce grand pays traverse un moment difficile”, a expliqué Mgr Ettore Balestrero. Il va, dit-il, aider les Congolais à tourner la page, à se réconcilier et à permettre au monde de regarder sous un nouveau jour le Congo. L’agenda papal prévoit 11 événements dans six sites, a précisé Patrick Muyaya. Du 31 janvier au 3 février 2022, il va s’entretenir avec les officiels dont le chef de l’État, les présidents de deux Chambres du Parlement, les leaders religieux, la société civile, les jeunes et même les déplacés de guerre du Nord et Sud-Kivu ainsi que de l’Ituri. Retiré du programme de la visite du pape en RDC, la ville martyre de Goma sera représentée par quelques victimes de la guerre d’agression, lesquels vont bénéficier d’ailleurs de la bénédiction et surtout de la compassion du pape.

Le gouvernement a pris toutes les dispositions

Le gouvernement a pris toutes les dispositions pour que cette visite sous l’ère Tshisekedi marque l’histoire. Le Premier ministre, Sama Lukonde s’active. Il était tout récemment à Ndolo où se tiendra la messe. Au total, 11 commissions travaillent d’arrache-pied er tous les détails soient pris en compte. La télévision publique (RTNC) va diffuser la messe et les autres événements avec de nouvels équipements. Le ministre des Médias a promis un signal en 4K. Avec l’arrivée du pape à Kinshasa, la RDC va mener son plaidoyer pour que le Rwanda qui agresse le Congo, retire ses troupes. “Un plaidoyer sera mené comme nous le faisons à toutes les circonstances pareilles”, a répondu Muyaya à une question d’un journaliste.

La messe de Ndolo

Le site de Ndolo qui va abriter la messe papale le 1 fervrier à 9h30 sera prêt le 25 janvier, a confirmé Jésus Noël Sheke, le responsable de l’aménagement du site. La tribune de 1400 mètres carrés connaît déjà un nouveau revêtement. A partir du 16 janvier, la décoration de la tribune sera réalisée avant la dernière touche à la veille du culte. L’espace de 850 mètres carrés a été compartimenté en 30 zones séparées les unes des autres de 10 mètres avec 17 voies d’évacuation. Le responsable des travaux a prévu aussi 24 écrans LED avec une sonorisation de haute qualité pour permettre aux personnes présentes de bien suivre le culte. Le Saint-Père saluera avec sa “papemobile” les fidèles estimés à plus d’un million qui feront le déplacement pour recevoir la bénédiction. Sur d’autres sites, les travaux sont accélérés. Partout où les superviseurs sont passés, les choses avancent rapidement. Il s’agit du Stade des Martyrs, le Palais de la Nation où le grand jardin est en train dêtre aménagé pour accueillir 2000 personnes, la cathédrale Notre-Dame du Congo ainsi que les sièges de l’épiscopat congolais et la Nonciature apostolique.

Les dates et évènements à retenir

Le mardi 31 janvier, le pape quittera Rome pour Kinshasa. À son arrivée, après la visite de courtoisie au président Tshisekedi, il rencontrera les autorités, la société civile et le corps diplomatique au palais de la Nation et y prononcera un discours.

Le lendemain, 1er février, il célébrera la messe à l’aéroport Ndolo dans la matinée. Dans l’après-midi, il rencontrera des victimes des violences dans l’Est du pays et des représentants de certaines œuvres caritatives, l’occasion pour lui, à chaque fois, de prononcer un discours.

Le 2 février, une rencontre entre le Pape et les jeunes et les catéchistes est prévue au stade des Martyrs. L’après-midi, il participera dans la cathédrale Notre-Dame-du-Congo à une rencontre de prière avec les prêtres, les diacres, les personnes consacrées et les séminaristes, avant de s’entretenir en privé avec les jésuites du Congo.

Le 3 février, avant de quitter la RDC, il s’entretiendra avec les évêques congolais au siège de la CENCO, la conférence épiscopale du pays. Il prendra ensuite l’avion pour Djouba, la capitale du Soudan du Sud, voyage qu’il effectuera en compagnie de l’archevêque de Canterbury et du modérateur de l’assemblée générale de l’Église d’Écosse.

Nos tags

GUERRE
Ceni
Agression
Politique
Élection
Enrôlement
Culture
Économie

Arrivé dimanche à Lubumbashi, dans le Haut-Katanga, le chef de l’État, Félix Tshisekedi, va officiellement lancer les travaux de construction de la route Kasomeno-Kasenga-Chalwe.


Élection

Cérémonie symbolique, plébiscite unanime. Félix Tshisekedi a été investi dimanche candidat de la coalition au pouvoir lors de son premier congrès à Kinshasa. Les sociétaires ont réaffirmé leur engagement à soutenir le président sortant avant, pendant et après sa probable réélection.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2 495,00 CDF
1 Euro2 662,79 CDF
1 Yuan341,97 CDF
1 FCFA4,06 CDF

Appel d'offres

Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI)


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.