Le Direct
Radio

La VSV salue la prolongation de l’opération d’enrôlement des électeurs

La Voix des sans voix pour les droits de l’Homme (VSV) a salué la prolongation de l’opération d’enrôlement des électeurs par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) dans la première aire opérationnelle (AO).

Par Alexis Emba

Dans les centres d’inscription, les Congolais font le pied de grue avant d’avoir leurs cartes d’électeurs @Photo Droits tiers

publié le 24 janvier 2023 à 11:55:11

Dans un communiqué parvenu lundi à Ouragan.cd, cette organisation de défense des droits de l’homme estime bénéfique la décision, dans la mesure où elle favorise l’enrôlement des électeurs non encore enrôlés, et témoigne en même temps que la centrale électorale a répondu favorablement à la demande de la population et des organisations de la société civile qui se sont exprimées sur la question.

En dépit de tout, la VSV souligne que le délai supplémentaire de 25 jours accordé par la CENI paraît insuffisant pour couvrir les dix provinces concernées par la première aire opérationnelle car, dit-elle, “la réussite et la crédibilité du processus électoral requièrent la participation de tous et de toutes”. D’où, indique la VSV, il est important que la CENI accorde plus de temps à cette opération comme cela a été le cas lors des processus électoraux antérieurs.

L’organisation fait observer par ailleurs que plusieurs défis auxquels la CENI fait face depuis le lancement de l’opération d’enrôlement ont été soulevés par des Congolais qui ont connu de grandes difficultés en passant plusieurs heures voire même des jours dans les centres pour se faire enrôler suite entre autres, à la lenteur exagérée, à l’insuffisance des dispositifs électroniques de vote (DEV) qui parfois connaissent des pannes à répétition dans certains centres à Kinshasa et en provinces.

Parmi les défis à relever par la Centrale électorale figurent principalement la lenteur des opérateurs de saisie, la non prise en charge effective des agents de la CENI et des éléments de la police affectés aux différents centres d’enrôlement, le manque des moyens de communication adéquats (appareils téléphoniques), la faible mémoire ne permettant pas aux DEV de pouvoir enregistrer plus d’une centaine de personnes par jour. Cet état de choses porte préjudice au bon déroulement des opérations d’enrôlement et ne favorise pas la consolidation de la démocratie qui passe impérativement par le respect du droit des citoyens à se faire enrôler et à participer aux scrutins, a fait savoir la VSV.

La prolongation est acquise, mais…

Une fois de plus, la VSV souhaite un prolongement supplémentaire de l’opération d’enrôlement dans la première aire opérationnelle et recommande d’augmenter le nombre des DEV dans les centres d’enrôlement et de permettre à un grand nombre d’électeurs potentiels de s’enrôler sans plus de difficultés; de prendre en charge les chefs des centres, les opérateurs de saisie, les éléments de la police affectés aux centres d’enrôlement pour un bon déroulement de l’opération d’enrôlement.

La décision de la CENI de prolonger l’opération d’enrôlement des électeurs concerne les dix (10) provinces de la 1ère aire opérationnelle, à savoir la ville de Kinshasa, le Kongo central, le Kwilu, le Kwango, le Maï-Ndombe, la Mongala, le Nord-Ubangi, le Sud-Ubangi, la Tshuapa et l’Equateur.

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

L’ingénieur André Kopita dénonce la spoliation d’environ 50 de 300 hectares de la concession du jardin botanique et zoologique de Gbadolité, au Nord-Ubangi.


Visite papale

Réconforté et affermi par le message de paix du Pape François, Martin Fayulu décide d’accorder finalement le pardon à ceux qui ont volé, selon lui, la victoire du peuple en 2018.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.