Le Direct
Radio

Kasaï : aucun survivant dans l’effondrement du pont Lova

Le pont Lova s’est effondré mardi 10 janvier causant morts d’hommes.

Par Faustin Nkumbi

Vue de la rivière lova dont le pont est effondré ce mardi 10 janvier 2023 dans le secteur de Bapende en territoire de Tshikapa @Photo Droits tiers

publié le 11 janvier 2023 à 09:06:57

La société civile locale a lancé l’alerte sans préciser le nombre des morts. Le gouverneur Pieme explique que le camion se rendait à Kitangwa en empruntant la partie de la RN1 qui a été contournée lors de la construction de la nouvelle route. “Le tronçon routier que le camion a emprunté n’est plus utilisé car lors de la construction de la RN1, ce tronçon a été contourné. Le pont était détérioré car abandonné”, a indiqué le chef de l’exécutif provincial du Kasaï. Des équipes ont été déployées sur le lieu de l’accident.

Pour la société civile locale, la cause de ce drame reste le poids des gros véhicules transportant les marchandises. “Un événement malheureux s’est produit ce mardi 10 janvier à 10 heures. Un sémi-remorque qui transportait les matériaux de construction du centre de santé Ndjindji a fait écrouler le pont Lova qui relie les villages Katanga et Kitangua. Il n’y a eu aucun survivant”, a expliqué à Ouragan.cd Adel Kabedi, responsable de l’Association “Union congolaise des personnes vivant avec le VIH (UCOP+)”.

L’effondrement du pont a directement interrompu le trafic entre la ville de Tshikapa et les entités du territoire de Tshikapa précisément le secteur de Bapende. Un coup dur pour la population du secteur de Bapende qui aura du mal à atteindre la ville de Tshikapa.

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

Un cahier des charges reprenant les cas des violations de la Loi sur la sous-traitance, énumérés par la Fédération nationale des jeunes entrepreneurs du Congo (FNJEC), le club des sous-traitants et la Chambre des mines, a été déposé auprès de l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP).


Drame

Les organisations humanitaires nationales et internationales sont fortement préoccupées par la flambée des violences dans la province du Nord-Kivu. Des populations terrorisées manquent de tout dans les agglomérations de Kishishe et Kitshanga occupées par les terroristes du M23.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.