Le Direct
Radio

Jupiter Bokondji à l’affiche du prestigieux festival « Coachella » à Californie

L’artiste congolais, Jupiter Bokondji et son groupe Okwess international vont participer du 14 au 23 avril 2023 au plus grand et prestigieux festival de musique aux Etats-Unis dénommé « Coachella ». Le drapeau congolais va flotter dans le cadre de ce festival pour la première fois dans le ciel californien sous les rythmes d’Okwess international. Jupiter Bokonji annonce ses productions historiques pour la RDC et pour sa carrière.

Par Saint Hervé M’Buy

Jupiter Bokondji et Okwess international se produisent du 14 au 23 avril 2023 au Festival Coachella @Photo Droits tiers

publié le 14 janvier 2023 à 19:12:11

Le Coachella Valley Music and Arts Festival (en français : « Festival de musique et d’arts de la vallée de Coachella », plus communément appelé « Festival de Coachella » ou « Coachella »), est un événement initié par le groupe de musique Pearl Jam.

Il est considéré comme l’un des plus grands festivals annuels aux États-Unis et dans le monde. C’est à la fois un évènement musical, artistique, mondain et médiatique. Sur le plan financier, le festival est florissant. En 2013, la seule vente des billets a rapporté 47 millions de dollars. En 2017, elle a permis d’engranger 84 millions.

Le festival occupe une surface de 32 hectares sur les terrains de l’Empire Polo Club. Depuis 2012, les artistes se produisent deux fois chaque année, à une semaine d’intervalle pour que plus de festivaliers puissent assister, dans de bonnes conditions, aux spectacles.

Fils d’un ancien diplomate congolais, Jupiter Bokondji, surnommé « prophète de la Soule kinoise » a passé une grande partie de sa jeunesse à Berlin, en Allemagne, lieu d’affectation de son père.

Il a été influencé par la musique de James Brown, David Bowie, les Jackson’Five et les Rolling Stones. L’artiste parvient à créer alors son propre groupe de rock, Die Neger.

De retour au pays en 1980, Bokondji est séduit par la musique traditionnelle congolaise. Il est frappé par la richesse de son folklore de la RDC provenant de plus de 450 ethnies.

Il se met à les étudier à fond. Jupiter est l’anthropologue des sons enfouis dans la tradition congolaise. Elancé, au regard vif et sévère, Jupiter Bokondji est le dernier leader du groupe Okwess dans sa version originelle.

Il s’illustre en précurseur des nouveaux sons tirés du terroir. En véritable caïd dans la banlieue de Kinshasa, vêtu d’une redingote militaire, il dirige une armée de jeunes artistes musiciens promoteurs.

En général rebelle, l’homme se bat depuis plus de 20 ans pour propager une révolution musicale qui a, à peine, pignon sur rue. Jupiter et son groupe Okwess International s’emploient à revisiter les rythmes et mélodies des 450 ethnies de la RDC.

Son répertoire original est teinté de saveur de la musique urbaine. L’artiste le soutient par des instruments de fabrication artisanale. Jupiter Bokondji est un vieux routier de la musique congolaise.

Son parcours est en dents de scie. Il connaît de moment de célébrité et la traversée du désert. L’artiste crée en 1983 avec un groupe d’amis « Mbongo Folk » qui deviendra en 1995, « Okwess » avec Jean-Goubald Kalala, Otis, Bafa Mastaky.

Et puis, il connaîtra un temps de galère. Chassé par son père car il voulait être musicien, Jupiter se fera un nom dans les veillées mortuaires. Il va animer des deuils sur fond de la musique folklorique, particulièrement de son terroir. Bokondji est de l’ethnie Mongo de la province de l’Equateur (Nord de la RD Congo).

De son idole Bob Marley, Jupiter va embrasser la musique Reggae au début des années 80. C’est en 1983 qu’il revient à ses amours, la musique traditionnelle avec une nouvelle structure, Okwess International qu’il lance en 2003.

Bokondji s’affiche désormais en seul leader et se fait entourer des jeunes gens soucieux de sauvegarder la musique ancestrale des ethnies congolaises.

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

Au pied du volcan Nyiragongo, à une dizaine de kilomètres de Goma au Nord-Kivu, les travaux d’aménagement du site où devait se tenir la messe papale s’étaient arrêtés depuis fin juin. Du chantier ouvert il y a 7 mois, il ne reste que la charpente de la tribune et quelques traçages de la vaste étendue qui était déjà compartimentée en zones.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.