Le Direct
Radio

Fosses communes de Djugu : Mukwege exige une enquête

Denis Mukwege appelle le pouvoir public à diligenter une enquête pour faire la lumière sur la découverte de quatre (4) nouvelles fosses communes à Djugu.

Par Patrick Mputu

Docteur Denis Mukwege, prix Nobel de la paix 2018 @Photo Droits tiers

publié le 22 janvier 2023 à 17:37:16

Le Nobel congolais a signifié dans un communiqué vendredi 20 janvier que ces tombes collectives font suite au récent carnage attribué aux rebelles CODECO dans la province de l’Ituri.

Le gynécologue regrette que ces nouveaux corps sans vie decouverts viennent encore endeuiller les Congolais. Et pourtant, a-t-il rappelé, les autorités congolaises ont le devoir de protéger la population.

De nouveaux massacres de masse qui seraient attribués à la milice communautaire Coopérative pour le développement du Congo (CODECO) ont eu lieu mi-janvier dans la province de l’Ituri, au Nord-est de la République démocratique du Congo (RDC). La population civile vit dans l’insécurité et la peur au ventre, malgré l’instauration de l’état de siège depuis plus de 20 mois, a-t-il indiqué.

La découverte récente de quatre fosses communes où ont été enterrées près de cinquante personnes dans le territoire de Djugu, dans des entités proches du Lac Albert, endeuille à nouveau la nation congolaise. Les corps de civils, dont des femmes et des enfants, retrouvés dans trois fosses communes de Nyamamba et dans une fosse à Mbogi, alourdissent le bilan humain, déjà tragique, des violences de groupes armés dans la région.

Le medecin directeur de l’hôpital de Panzi encourage Kinshasa à traduire les auteurs du massacre de Djugu en justice. Cette démarche, a-t-il ajouté, constitue des prérequis indispensables à la genèse de la justice transitionnelle en RDC et au respect des droits des familles de personnes disparues à obtenir la vérité, la justice et des réparations.

Nous exhortons également les Nations unies à renforcer significativement l’équipe d’experts médico-légaux mandatée par le Conseil des Droits de l’homme pour contribuer à exhumer les fosses communes les plus récentes mais aussi celles liées aux crimes du passé commis dans l’est du Congo. En outre, nous appelons l’Etat congolais à inviter officiellement la Commission internationale sur les personnes disparues (ICMP), basée à Sarajevo en Bosnie-Herzégovine et active notamment en Irak et en Ukraine, à effectuer une mission en RDC pour bénéficier de son assistance technique et soutenir la mise en place d’un Bureau congolais d’expertise médico-légale, a-t-il lancé.

Selon les Nations unies, au moins 195 civils ont été tués depuis décembre 2022 par les groupes armés CODECO et Zaïre opérant dans les territoires de Djugu et Mahagi. Cette détérioration de la situation sécuritaire entraîne une aggravation de la situation humanitaire dans la province de l’Ituri, où le nombre de personnes déplacées s’élève à plus de 1.5 million, conclut Denis Mukwege.

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

L’ingénieur André Kopita dénonce la spoliation d’environ 50 de 300 hectares de la concession du jardin botanique et zoologique de Gbadolité, au Nord-Ubangi.


Visite papale

Réconforté et affermi par le message de paix du Pape François, Martin Fayulu décide d’accorder finalement le pardon à ceux qui ont volé, selon lui, la victoire du peuple en 2018.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.