Le Direct
Radio

Enrôlement : 25 jours accordés aux retardataires

La fin de l’opération d’enrôlement dans la première aire opérationnelle (10 provinces) est repoussée jusqu’au 17 février alors qu’elle était initialement prévue pour le 23 janvier par la CENI.

Par Patrick Mputu

Vue du siège national de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à Kinshasa @Photo Droits tiers

publié le 23 janvier 2023 à 18:28:00

La direction de la Centrale électorale a avancé, dans un communiqué publié le 22 janvier, deux raisons pour justifier sa décision. D’un côté, certains centres d’inscription n’ont pas fonctionné de manière régulière et de l’autre, la nécessité pour les Congolais de remplir les conditions pour figurer sur les listes électorales.

Après évaluation de cette opération, la CENI, par sa décision n° 001/CENI/AP/2023 du 22 janvier 2023 accorde une période de récupération de vingt-cinq (25) jours, allant du 24 janvier au 17 février 2023. Cette décision se justifie, d’une part, par le fait que certains centres d’inscription de cette aire opérationnelle n’ont pas fonctionné de manière régulière et d’autre part, par la nécessité pour tous les Congolais remplissant les conditions requises de jouir de la qualité d’électeur de figurer sur les listes électorales, indique un communiqué du bureau de la commission électorale.

L’opération de la révision du fichier électoral (RFE) lancée le 24 décembre 2022 concernait les provinces de l’Equateur, Kinshasa, Kongo central, Kwango, Kwilu, Maï-Ndombe, Mongala, Nord-Ubangi, Sud-Ubangi et Tshuapa.

25 janvier, la 2e aire opérationnelle entre en danse

Douze (12) autres contrées rejoignent, dès le mercredi 25 janvier, l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs déjà en cours dans la première aire, conformément au calendrier du processus électoral 2021-2027.

Les activités dans la deuxième aire opérationnelle iront jusqu’au 23 février 2023. Les provinces et les pays (diaspora) concernés sont les suivants : Haut-Katanga, Haut-Lomami, Kasaï, Kasaï central, Kasaï oriental, Lomami, Lualaba, Sankuru, Tanganyika, l’Afrique du Sud, la Belgique et la France.

[…] À la date du 25 janvier 2023, seuls les centres d’inscription implantés aux chefs-lieux des provinces de la deuxième aire opérationnelle seront ouverts au public. Les centres d’inscription situés dans les territoires seront opérationnels progressivement trois jours après, a précisé la CENI.

Les organisations politiques de l’opposition scrutent “avec minutie” tous les faits et gestes du processus électoral, qu’ils jugent déjà chaotique que pilote Denis Kadima. Lamuka exige déjà la publication des statistiques de la première phase de la première aire opérationnelle (avant prolongation).

Ensemble pour la République de Katumbi estime que l’opération d’enrôlement est une première stratégie pour le président de la CENI de saborder la tenue des élections dans le délai constitutionnel.

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

Au pied du volcan Nyiragongo, à une dizaine de kilomètres de Goma au Nord-Kivu, les travaux d’aménagement du site où devait se tenir la messe papale s’étaient arrêtés depuis fin juin. Du chantier ouvert il y a 7 mois, il ne reste que la charpente de la tribune et quelques traçages de la vaste étendue qui était déjà compartimentée en zones.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.