Le Direct
Radio

CHAN 2022 : les Léopards A’ à l’assaut de la Côte d’Ivoire

C’est le match que toute la République démocratique du Congo attend. Au pied du mur, les Léopards locaux doivent sonner la révolte après le nul décevant face à l’Ouganda (0-0).

Par Dan Kalala Kalambay

l’attaquant congolais Patou Kabangu au marquage face à un joueur de la Côte d’Ivoire au CHAN 2011 au Soudan @Photo Droits tiers

publié le 16 janvier 2023 à 22:16:16

S’ils ne s’imposent pas face à la Côte d’Ivoire, les hommes d’Otis Ngoma vont compromettre leurs chances de qualification pour les quarts de finale du CHAN 2022.

Le duel entre les Léopards locaux et les Éléphants A’ de la Côte d’Ivoire, prévu mercredi 18 janvier, sera donc un match clé pour les deux équipes dans la suite de la compétition.

Démarrer la 7e édition du Championnat d’Afrique des nations avec un nul n’était pas un bon présage pour les fauves congolais, doubles vainqueurs de la compétition. Si les Léopards ont attaqué cette compétition avec un sentiment de supériorité qui leur a joué un mauvais tour, ils vont aborder ce deuxième match avec un supplément de pression. Mais qui sait, avec cette sélection locale made in Otis Ngoma, tout est possible. Il faudra pour cela oublier le coup dur du nul précédent et se recentrer sur les fondamentaux.

Pointés du doigt pour leur prestation poreuse et le manque d’intensité dans le jeu, les Congolais se doivent de “retrousser” les manches sous peine de connaître une énième désillusion pour leur sixième participation à ce tournoi réservé exclusivement aux joueurs évoluant dans les championnats locaux.

La Côte d’Ivoire a un bon coup à jouer

Dans un groupe totalement ouvert, les Éléphants locaux savent qu’ils peuvent se relancer face à la RDC après la défaite concédée d’entrée face au Sénégal (0-1). La Côte d’Ivoire jouera à fond ce match puisqu’une autre défaite sera synonyme de son élimination.

Les Ivoiriens ont affiché une faiblesse technique, indigne d’une équipe de haut niveau lors de la 1e journée. Pourtant, les hommes d’Otis Ngoma auraient tort de les considérer comme des victimes expiatoires.

La sélection nationale locale de la RDC avait réussi déjà à battre la Côte d’Ivoire (2-1), lors de la 2e journée du groupe C au CHAN 2011 disputé au Soudan. Les Congolais avaient fait une remontada après avoir été les premiers à encaisser, grâce à des réalisations signées Salakiaku (18e) et Alain Kaluyituka (31e), au stade Al Merreikh Omdurman.

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

L’ingénieur André Kopita dénonce la spoliation d’environ 50 de 300 hectares de la concession du jardin botanique et zoologique de Gbadolité, au Nord-Ubangi.


Visite papale

Réconforté et affermi par le message de paix du Pape François, Martin Fayulu décide d’accorder finalement le pardon à ceux qui ont volé, selon lui, la victoire du peuple en 2018.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.