Le Direct
Radio

Attentat Kasindi : Katumbi blâme, promet la paix, une fois président

Les prières de Katumbi vont aux familles éplorées à la suite de l’attentat perpétré ce dimanche à Kasindi (Nord-Kivu) par les terroristes Adf. Le leader d’Ensemble pour la République promet de rétablir la paix une fois élu président.

Par Patrick Mputu

Moïse Katumbi, président d’Ensemble pour la République et candidat déclaré à la présidentielle de 2023 @Photo Droits tiers

publié le 15 janvier 2023 à 20:14:11

Sur Twitter, Moïse Katumbi a condamné autant les actes terroristes que les discours de haine grandissants en République démocratique du Congo. Le candidat déclaré à la présidentielle de 2023 entend rassembler ses concitoyens après sa victoire à la magistrature suprême.

Je condamne avec la plus grande fermeté l’acte barbare perpétré ce dimanche à Kasindi. Mes prières vont aux familles des victimes. Les actes terroristes, comme les discours de haine, n’ont pas leur place en RDC. Président, je rétablirai la paix et rassemblerai les Congolais, a-t-il rappelé.

Le message tranchant et prospectif du “prochain” (comme ses soutiens l’appellent), a touché les cœurs brisés et désespérés face à la gestion chaotique du dossier sécuritaire par l’administration Tshisekedi. “Votre leadership à la tête de notre pays RDC reste indispensable! Le peuple a soif de vous à la gestion de la chose publique pour que pareille circonstance des désastres et barbaries ne revienne plus” a réagi un Twittos.

Le gouvernement a annoncé que les enquêtes sont en cours pour déterminer l’origine de cet acte terroriste. Kinshasa rassure que les services de sécurité ont pris le contrôle du lieu du crime après l’explosion ayant causé des pertes en vies humaines et des dégâts matériels importants.

En attendant le bilan global, l’exécutif national encourage la population locale à observer les recommandations de l’armée afin d’éviter des attroupements mais surtout de faire preuve de vigilance.

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

Au pied du volcan Nyiragongo, à une dizaine de kilomètres de Goma au Nord-Kivu, les travaux d’aménagement du site où devait se tenir la messe papale s’étaient arrêtés depuis fin juin. Du chantier ouvert il y a 7 mois, il ne reste que la charpente de la tribune et quelques traçages de la vaste étendue qui était déjà compartimentée en zones.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.