Le Direct
Radio

Transco : l’avis de recherche contre Tshipamba est irrégulier (Me Josué Kitenge)

Règlement des comptes à Transco. Depuis le départ de l’ancien DG intérimaire, une fatwa lui a été lancée. Me Tshipamba est victime de son bilan. Arrivé dans l’obscurité à la société des transports du Congo, il laisse la lumière plus d’une année après. Chief Tshipamba quitte l’entreprise tête haute malgré la volonté des agents qui souhaitaient son maintien.

Par Landry Amisi

Me Chief Tshipamba, ex-DG intérimaire de Transco visé par un avis de recherche @Photo Droits tiers

publié le 3 décembre 2022 à 18:29:16

Son management a convaincu. Pour preuve, durant son court mandat, il a apuré tous les arriérés de salaire des agents. En plus, il a acheté quelques nouveaux bus. Aujourd’hui, Transco est opérationnelle dans 11 provinces. Les habitants de Mbuji-Mayi, Kananga et Tshikapa ne boudent pas le plaisir de prendre les bus Transco. Ce que ses prédécesseurs n’ont pas pu. Malheureusement, des esprits tordus tapis dans l’ombre montent des dossiers pour le salir à tout prix. L’objectif est d’écorner la gestion de Tshipamba pour qu’il ne revienne plus jamais à Transco, s’est fendu un agent dans un message sur Twitter. “Vous savez Chief fait peur, la peur parce que relever le défi n’est pas facile. Il a mis tellement la barre très haut que ceux qui l’ont succédé, doivent fournir beaucoup d’énergies pour y arriver aussi”, a prévenu son avocat, Me Josué-Alphonse Kitenge dépité par la cabale montée contre son client.

La réalité, dit-il, démontre le contraire. Le brillant avocat est sorti clean. Irréprochable dans sa gestion, Tshipamba attend affronter d’ailleurs la justice. Il garde sa sérénité, explique son avocat avouant que l’ex-DG intérimaire voit des beaux jours devant lui. Ses détracteurs seront confondus, ajoute un syndicaliste de Transco. “Nous avons toujours été prêts mais la difficulté, c’est de faire confiance à la juridiction qui nous appelle, c’est-à-dire vous ne nous avez pas lancé une invitation, ni un mandat mais vous lancez directement un avis et cet avis s’il est vrai, il a été établi le 29 novembre, le jour où nous nous sommes présentés et donc, il y a une contradiction, c’est-à-dire que nous ne pouvons pas faire confiance en cette justice. Au-delà de ce que nous pouvons dire mais que fait-on de ceux qui étaient là avant que nous puissions venir redresser cet établissement public. Rien n’a été fait. Nous ne pouvons pas avoir confiance à cette justice qui fonctionne à deux vitesses”.

Les rumeurs infondées de sa fuite

Dans un entretien à Ouragan.cd, son avocat, Me Josué Alphonse Kitenge Badimutshitshi assure que son client est présentement chez lui à la maison. Il ajoute qu’il n’a jamais l’intention de se soustraire de la justice et ne le fera jamais parce qu’il ne se reproche de rien. D’après lui, l’avis de recherche le visant est irrégulier. “Lorsque vous me parlez d’un avis de recherche, j’ai aussi vu un document qui circule dans les réseaux sociaux. Déjà, nous ne pouvons pas nous fier à de tels documents, nous ne savons pas ni leur origine , moins encore leur authenticité. Est-ce que cet avis de recherche est-il valable ?. Je dis non pourquoi, parce que maître Chief est père de famille et a une adresse connue. Il est avocat et donc si on devait l’inviter, on ne devait pas le faire par un avis de recherche. Tous, nous connaissons la procédure. On lance soit une invitation, soit une convocation ou un mandat de comparution, or à ce que je sache jusqu’à ce jour, il n’y a jamais eu d’invitation, ni de mandat lui adressé. Nous avons reçu qu’un appel téléphonique pour nous présenter à la quatrième rue au parquet général près la Cour de Kinshasa-Matete. Nous nous sommes présentés sur place avec mon client mais il s’est fait malheureusement que le magistrat instructeur n’était pas présent ce jour là. Nous étions restés jusqu’à 13h et puis on est rentré. Quelle est même la validité de cet avis de recherche. Il viole la loi, il est irrégulier et illégal, donc on ne peut pas accepter qu’un avocat de surcroît soit recherché comme si c’était un criminel, cet avis que j’ignore n’est pas valable”, a-t-il expliqué.

La défense de Me Tshipamba plaide pour une procédure qui rassure la personne mise en cause. Tout ce que nous demandons, ce qu’on revienne à une procédure régulière. Qu’on nous adresse correctement les actes de procédure, nous viendrons déposer les preuves. Tout ce qu’on prétend, n’existe que dans l’imaginaire de cettains individus, les vrais tireurs de ficelle.

De quoi lui reproche-t-on ?

En lisant l’avis, il est indiqué “détournement”. Des choses créées de toute pièce, hurle Me Kitenge. Il rappelle que son client a trouvé Transco dans le gouffre et aujourd’hui, dit-il, la société revit. “Nous connaissons dans quel état maître Chief Tshipamba a trouvé la société Transco, ce qu’il a fourni comme efforts pour redresser cette société et aujourd’hui lorsqu’il quitte cet établissement public, il n’a laissé aucune dette, ni d’arriérés de salaire. Tout le monde sait que lorsqu’il est arrivé à Transco, les agents avaient des arriérés de plus de 8 mois qu’il a tout payés pendant son règne. Qu’est-ce qu’il pouvait détourner. Il a tout laissé entre les mains de son successeur”, a-t-il ajouté.

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

Le Programme de l’ONU pour le développement (PNUD) reste aux côtés de la RDC pour l’aider à mettre fin à la corruption sous toutes ses formes.


Économie

Le ministre congolais de l’Industrie, Julien Paluku a réaffirmé mardi que son pays demeure la meilleure destination au monde pour l’industrie des batteries grâce à ses minerais stratégiques. Julien Paluku s’est ainsi exprimé à Cap Town, en Afrique du Sud, lors d’un entretien avec José Fernandez, secrétaire d’État américain à la Croissance économique, à l’énergie et à l’environnement ainsi que la partie zambienne, en marge du forum économique INDABA.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.