Le Direct
Radio

Moïse Moni Della : silence, on tue en RDC !

La loi du silence, l’ormeta qu’observe la communauté internationale face à l’océan de sang qui coule chaque jour dans notre pays est très révoltant.

publié le 6 décembre 2022 à 07:37:23

Le geste du joueur sénégalais, Ismaïla Sarr, fermant la bouche avec la main droite et la main gauche indexant la tête, comme si c’est une arme pointée à la tête, est très significatif, revendicatif et démonstratif du drame congolais. Ne dit-on pas qu’un bon geste vaut mieux qu’un grand discours ? Ce geste doit réveiller tous les Congolais comme un seul homme, avant d’exiger la compassion internationale.

Nous devons dire chaque jour non, non, et non au génocide et au plan de balkanisation du pays de Lumumba. L’adage “Aide-toi, le ciel t’aidera” doit nous interpeller.

La marche qu’a organisée l’Église catholique a été une des occasions pour exprimer notre union dans la diversité en dépit de nos différences et divergences. Il est vrai que les erreurs stratégiques, politiques et diplomatiques ont été commises sur la gestion de cette crise et des accords obscurs qui relèvent de la haute trahison, ont été signés par les autorités coloniales en passant par celles des régimes successifs à nos jours. Mais l’heure de la réédition des comptes viendra, où on doit savoir qui a fait quoi et pourquoi ?

Pour le moment, nous devons nous mobiliser pour mettre hors de nos frontières les envahisseurs. Depuis un certain temps, on constate qu’il y a une prise de conscience, lentement et sûrement des Congolais. Ce qui explique l’adhésion massive des Congolais de toutes tendances politiques et de toutes les classes sociales à l’appel du chef de l’État.

Dans un proche avenir, il faudra impérativement introduire dans notre Constitution, l’obligation à tous les jeunes congolais atteignant la majorité de passer par le service militaire et de servir sous le drapeau pendant six mois. Pour y arriver, nous devons urgemment réorganiser, équiper, motiver notre armée et autres services d’appoint. Aussi, devons-nous tout d’abord mettre fin à la théâtralisation, banalisation et désacralisation du pays.

Vaut mieux prévenir que guérir.

Moïse Moni DELLA IDI

Président de Conade,
Vice-ministre honoraire de la Presse et de l’information.
Porte-parole du peuple

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

L’Observatoire de la liberté de la presse en Afrique (OLPA), a condamné avec véhémence les actes d’intimidation contre une responsable d’un média basé à Goma, capitale du Nord-Kivu, de la part des individus arborant la tenue de la Direction générale des migrations (DGM).


Économie

La Cellule nationale des renseignements financiers (Cenaref) a sensibilisé les magistrats civils et militaires ainsi que les avocats dans la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,805.00 CDF
1 Euro3,005.84 CDF
1 Yuan386.34 CDF
1 FCFA 4,63 64437 CDF

Appel d'offres

Consultant (firme) pour l’élaboration de l’EIES relative aux travaux prioritaires d’amélioration du système d’alimentation en eau potable de la ville de Kananga


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.