Le Direct
Radio

Luebo : l’ONG OCBET s’implique dans les travaux de contonnage manuel

L’ONG dénommée “Organisation pour le bien-être de tous” (OCBET) soutient les travaux de cantonnage manuel dans le territoire de Luebo au Kasaï. Au total, 50 jeunes volontaires sont commis à cette tâche dans les quatre secteurs du territoire de Luebo. L’objectif est de rendre praticables les routes de désserte agricole.

Par Faustin Nkumbi

Les jeunes volontaires en train d’exécuter les travaux de cantonnage manuel dans le territoire de Luebo @Photo droits tiers

publié le 15 décembre 2022 à 07:19:32

Le coordonnateur provincial de l’OCBET a supervisé les travaux en début de semaine. A l’occasion, Prospère Kande Admis a exhorté les jeunes à travailler d’arrache-pied pour ouvrir les différentes voies de desserte agricole. Il s’est félicité de l’avancement des travaux. Au même moment, Kande a annoncé la rehabilitation du centre de santé à Mbayi Kamonji. “Je suis heureux de vous annoncer pour bientôt, la réhabilitation de ce centre de santé qui est dans un état de délabrement très avancé”, a-t-il avancé. Un ingénieur a été dépêché sur le lieu et a ramené un plan à exécuter dont le coût s’élève à 24.000 dollars américains.

La population locale sera mobilisée pour assurer la sécurité des matériels qui seront disponibilisées pour la construction. Le centre de santé de Mbayi kamonji laissé par les Belges se trouve dans un état de délabrement très avancé.

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

Les femmes politiques, futures candidates aux élections de 2023, ont été édifiées sur les stratégies pour se faire élire en décembre prochain. Elles ont participé à un atelier de réseautage organisé samedi 18 mars sous le thème : “les stratégies pour gagner les élections” par Journalistes de droits humains (JDH-JHR/RDC), en collaboration avec l’Union congolaise des femmes des médias (UCOFEM). Les travaux s’inscrivaient dans le cadre du projet : “Canada monde : voix des femmes et des filles”.


Nation

Le dossier Fortunat Biselele continue de faire couler encre et salive. Après le rejet de la demande de liberté provisoire introduite par l’ancien conseiller privé du chef de l’Etat le 6 mars dernier, ses avocats conseils en ont introduit une autre, doublée cette fois-ci d’une demande d’autorisation pour aller se faire soigner, dans la mesure où son état de santé devient de plus en plus alarmante.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.