Le Direct
Radio

Kinshasa salue la levée de notification sur l’achat d’armes

Le Conseil de sécurité de l’ONU a voté mardi 20 décembre, à l’unanimité, la levée du régime de notification d’achat d’armes par la République démocratique du Congo.

Par Richard Ntumba

Le Premier ministre congolais, Sama Lukonde @Photo Droits tiers

publié le 21 décembre 2022 à 10:07:06

Quelques heures après l’adoption de cette résolution qui a mis fin cette restriction longtemps décriée, le gouvernement congolais a salué un vote qui répare une injustice dont le pays a été victime depuis des années.  

Le gouvernement salue l’adoption par le Conseil de sécurité de l’ONU, de la résolution levant l’exigence de notification d’achat d’armes en vertu du régime de sanctions 1533 de la République démocratique du Congo. Cette résolution approuvée à l’unanimité par les membres du Conseil de sécurité vient ainsi réparer une injustice qui empêchait notre pays à se doter librement d’équipements militaires devant permettre aux Forces armées de la République démocratique du Congo d’avoir les capacités nécessaires à défendre la patrie face notamment à l’agression rwandaise sous couvert du mouvement terroriste M23.

Sur Twitter, Patrick Muyaya, le porte-parole du gouvernement parle d’une bataille gagnée et une injustice réparée. “Levée de la notification sur les armes, un pas significatif qui va nous permettre de monter en puissance dans la défense de notre territoire. Après la vague de condamnations, nous voulons les sanctions et l’isolement diplomatique du Rwanda”.

D’autre part, Kinshasa prend acte du prolongement dune années du mandat de la Mission de l’organisation des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), tout en réaffirmant sa détermination à poursuivre la mise en œuvre du plan de retrait progressif et échelonné conformément à la volonté exprimée par la population congolaise.

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

Un cahier des charges reprenant les cas des violations de la Loi sur la sous-traitance, énumérés par la Fédération nationale des jeunes entrepreneurs du Congo (FNJEC), le club des sous-traitants et la Chambre des mines, a été déposé auprès de l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP).


Drame

Les organisations humanitaires nationales et internationales sont fortement préoccupées par la flambée des violences dans la province du Nord-Kivu. Des populations terrorisées manquent de tout dans les agglomérations de Kishishe et Kitshanga occupées par les terroristes du M23.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.