Le Direct
Radio

Barbara Kanam lance trois titres sur la toile en attendant sa « Transfiguration »

L’album « Transfiguration » de la « diva africaine » Barbara Kanam est annoncé pour fin février 2023. En attendant cet opus, la chanteuse invite ses mélomanes à déguster en cette fin d’année 2022 trois titres percutants notamment « Oxygène », « Consommation » et « Mea maxima » sur les plateformes de téléchargement légales. En effet, ces trois titres annoncent l’arrivée prochaine d’un « opus métissé », selon l’artiste.

Par Saint Hervé M’Buy

Barbara Kanam présente sur la toile à travers trois titres @Photo droits tiers

publié le 27 décembre 2022 à 05:03:00

Depuis le 16 décembre, deux titres sont déjà postés sur la toile. La particularité de l’album à venir consiste en une relecture de la rumba congolaise de Grand Kallé à nos jours. Le style musical phare du Congo est associé à plusieurs autres afin de donner au nouvel opus une identité propre. Au-delà de la rumba, Barbara Kanam explore différents univers. Cette œuvre tant attendue renferme des sonorités spécifiques au zouk, à l’afropop et bien d’autres belles surprises.

Barbara Kanam est une chanteuse, compositrice, productrice entrepreneure, activiste et guitariste qui exploite plusieurs styles de la musique notamment « Soukouss », « Rumba congolaise », « Ndombolo »  et « Word music ». La diva congolo-africaine, Barbara Kanam se coiffe désormais de la casquette d’ambassadrice du climat en République démocratique du Congo. Elle a été nommée dernièrement ambassadrice de bonne volonté pour la promotion des actions climatiques en République démocratique du Congo par le PNUD. Le choix porté sur sa personne a été guidé par ses actions sur le terrain. Elle a débuté sa carrière musicale en 1993 au sein de l’orchestre dévotion Johannesburg. C’est en 1998 qu’elle va sortir son premier album « Mokili », suivi de « Teti » en 2003,  « Karibu » en 2009 et d’autres. Cette diva africaine découvre le chant en 1993 au sein de l’orchestre Dévotion et perfectionne sa technique vocale au sein de l’école Psalmody Academy and Rhema Bible School de Johannesburg. Elle apprend par la même occasion à jouer de la guitare. Au bout de 13 mois, elle crée un répertoire acoustique pour une tournée appelée « One Woman Acoustic Show » jouée en RDC et en Afrique du Sud en 1995. En 1998, elle rencontre Alpha Blondy et Koné Dodo lors d’un concert à Abidjan qui donnera naissance à son premier album aux sonorités gospel, « Mokili », en 1999.

En 2000, elle s’installe en France et devient mère. Après deux ans de pause, elle reprend sa carrière musicale et sort son deuxième album, « Teti », en 2003. Le single « Bibi Madeleine »  est un hommage à sa grand-mère. L’album marque son entrée dans l’univers musical mondial. Elle remporte le Kora de “Meilleur Espoir Féminin” et le titre est réédité en 2005. Kanam débute la promotion de l’album « Teti » dans son pays natal, la République démocratique du Congo. En 2008, elle lance son propre label, Kanam Music. En 2009, elle sort « Karibu ». Et là, elle renoue avec ses racines congolaises. 2015 est l’année de parution de l’album « Zawadi ». Ensuite s’enchaînent, en 2019 et 2020 deux titres. Le premier, « Bouger », est un morceau d’afrobeat avec un fort message de réveil incitant au travail ; le second, « Flèche, mélodie des anges ». Elle fait revivre les nostalgies de la rumba congolaise. Barbara Kanam est une chanteuse, compositrice et productrice.

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

Au pied du volcan Nyiragongo, à une dizaine de kilomètres de Goma au Nord-Kivu, les travaux d’aménagement du site où devait se tenir la messe papale s’étaient arrêtés depuis fin juin. Du chantier ouvert il y a 7 mois, il ne reste que la charpente de la tribune et quelques traçages de la vaste étendue qui était déjà compartimentée en zones.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.