Le Direct
Radio

Après Mazembe, V.Club terrasse Lupopo

La fin du match était intense, mais V.club a tenu. Grâce à un but du jeune Élie Mpanzu (58è) et un autre contre son camp de Lita Demali (75è), les Vert et noir de Kinshasa se sont imposés devant le Fc Saint Eloi Lupopo (2-1) jeudi au stade des Martyrs. Ils enregistrent une huitième victoire, en neuf matchs disputés cette saison au championnat d’élite de la Ligue nationale de football (Linafoot). Pourtant, les Cheminots avaient mené au score à la première période grâce à un but matinal de Mongo Lompala (1-0, 6è).

Par Dan Kalala Kalambay

L’ailier de V.club Éric Kabwe à la lutte avec le latéral gauche Brazzavillois de Lupopo Dimitri Bissiki lors du choc au stade des Martyrs de Kinshasa @Photo Linafoot

publié le 16 décembre 2022 à 06:26:00

A Kinshasa, le patron, c’est toujours Vita. Les Dauphins noirs, irrésistibles depuis le début de la saison, ont battu les Cheminots (2-1) en match comptant pour la neuvième journée de la Linafoot. Cette victoire, qui a parfois senti le souffre, permet à V.club de consolider sa place de leader avec 25 points. Après 9 matchs disputés, l’équipe de la capitale compte huit victoires et un match nul concédé contre seulement la Jeunesse sportive de Kinshasa (1-1).

V.club trop fort pour ses concurrents directs

Depuis le début de la saison 2022-2023, on assiste à une équipe de V.club en mode rouleau compresseur. Gagner un classico, ce n’est pas anodin. D’autant plus qu’en face, il s’agissait du TP Mazembe. Après sa victoire face aux Corbeaux dimanche dernier (2-1), l’As V.club s’est adjugée un autre choc face au Fc Saint Eloi Lupopo sur le même score rappelant que le patron de la Linafoot cette saison, c’est bien elle. Match après match, les Dauphins noirs font subir leur loi à leurs concurrents directs. Le premier à tomber, c’était l’As Maniema union de Kindu. Les Kalembelembe boys s’étaient inclinés sur la plus petite de marge (1-0). Ensuite, les Dauphins noirs avaient remporté le vieux derby kinois devant leur éternel rival, le Daring club motema pembe (1-0). Et enfin les deux géants de Lubumbashi en l’occurrence le TP Mazembe et Saint Eloi Lupopo. Les Haut-Katangais n’ont pas résisté à la fougue de Vita, s’inclinant tous les deux sur le même score (2-1) après avoir été les premiers à mener au score.

Les forces de V.club

L’homme derrière ces performances XXL de V.club en D1, c’est évidemment Raul Shungu. Après avoir été pendant plusieurs années adjoint de Florent Ibenge, le technicien congolais a réussi à ancrer ses idées de jeu à un groupe jeune, mais talentueux. Les résultats le témoignent parfaitement.

Jeudi après-midi, Raoul Shungu a surtout réussi à pousser ses joueurs à hausser leur niveau de jeu après le but encaissé devant Lupopo comme ce fut le cas face à Mazembe.

Sur quoi s’appuie donc V.club pour sortir le grand jeu cette saison ?

Il y a d’abord une force émanant du milieu de terrain des Dauphins noirs, plébiscité le meilleur du championnat actuellement, avec l’inoxydable duo Kikasa-Mutumosi, encore rayonnant devant les Jaune et #bleu de Lubumbashi, associé au virtuose togolais Marouf Tchakei.

Il y a aussi inévitablement la progression fulgurante des ailiers comme Éric Kabwe, Jérémy Mbuyi, Kikwama Mujinga ou encore Élie Mpanzu, hommes forts de l’attaque de Vita et qui n’arrêtent plus de gagner en confiance. Pas d’état d’âme, juste chacun dans son rôle dans une immense partition orchestrée à merveille par l’entraîneur Shungu. En outre, il faut mettre à l’actif de ces résultats positifs l’expérience du capitaine, Patou Ebunga qui ne cesse de se bonifier avec l’âge comme un vin.

Il y a enfin et surtout une force collective épatante chez V.club, qui donne tout son sens au mot “sacrifice”. Les protégés de Bestine Kazadi tirent leur force de leur gestion de l’intensité dans une rencontre.

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

Le Programme de l’ONU pour le développement (PNUD) reste aux côtés de la RDC pour l’aider à mettre fin à la corruption sous toutes ses formes.


Économie

Le ministre congolais de l’Industrie, Julien Paluku a réaffirmé mardi que son pays demeure la meilleure destination au monde pour l’industrie des batteries grâce à ses minerais stratégiques. Julien Paluku s’est ainsi exprimé à Cap Town, en Afrique du Sud, lors d’un entretien avec José Fernandez, secrétaire d’État américain à la Croissance économique, à l’énergie et à l’environnement ainsi que la partie zambienne, en marge du forum économique INDABA.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.