Le Direct
Radio

Agression rwandaise : Mukwege chez le Pape François ce 09 décembre au Vatican

Le prix Nobel congolais, Denis Mukwege va aborder le 09 décembre, le point relatif à l’agression rwandaise avec le Pape François au Vatican.

Par Patrick Mputu

Docteur Denis Mukwege, prix Nobel de la paix 2018 @Photo Droits tiers.

publié le 5 décembre 2022 à 13:53:10

Le gynécologue croit qu’effectivement l’Église doit jouer son rôle face à la crise imposée aux Congolais dans sa partie Est par le Rwanda. “C’est beaucoup plus une guerre économique dans laquelle ceux qui créent cette guerre font la stratégie du chaos, ils entraînent un chaos dans la région pour permettre le pillage des ressources naturelles du Congo. Je crois qu’effectivement l’Église doit jouer son rôle. Mais, c’est moins un problème de réconciliation entre les Congolais”, s’est-il exprimé dans une interview accordée à la radio Vatican.

Ainsi, le docteur Mukwege réclame l’application du droit international humanitaire qui prône le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale des États. “Le Congo est agressé, le Congo subit une invasion, a subi l’invasion et aujourd’hui, il est occupé par les forces étrangères rwandaises associées aux terroristes du M23. Ce que nous demandons à la communauté internationale, c’est d’appliquer le droit international humanitaire qui demande à tous les États membres de Nations unies de pouvoir respecter la souveraineté, l’intégrité territoriale des autres États”, a-t-il indiqué.

De ce fait, le militant des droits de l’homme exige des sanctions. De plus, il trouve scandaleux que les pays agresseurs de la RDC reçoivent de l’argent même de l’Union européenne. “On voit même que des pays qui sont à l’origine de cette agression sont soutenus, reçoivent de l’argent de l’Union européenne. Et c’est scandaleux. Nous demandons que cette complicité puisse s’arrêter. La souffrance a trop duré”, a-t-il fulminé.

La crise humanitaire en RDC est déplorable, a fait remarquer Mukwege qui indique que près de 6 millions de personnes sont déplacées et se retrouvent sans assistance humanitaire. “Ce sont quand même des êtres humains! Ceux qui sont responsables et reçoivent en plus des aides, je trouve que c’est blesser tous ces Congolais qui sont dans la boue aujourd’hui sous la pluie, sans nourriture. Beaucoup d’enfants vont mourir, et ce que nous demandons, ce sont des sanctions contre ce pays au lieu de continuer à l’aider financièrement”, a-t-il alerté.

Actuellement, les Rwandais massacrent les Congolais mais la communauté internationale ferme les yeux, a-t-il déploré. “Mais malheureusement, c’est l’histoire qui se répète. La communauté internationale est en train de faire la même erreur qu’elle avait commise au Rwanda en laissant le génocide des Tutsis. Aujourd’hui, les Rwandais sont en train de massacrer les Congolais”, s’indigne le Nobel.

Mukwege trouve inadmissible que les Congolais payent une crise qui n’est pas la leur. C’est un problème qui a commencé après le génocide du Rwanda, en 1996 mais ce problème continue jusqu’aujourd’hui. Plus de 25 ans après, les Congolais continuent à payer une crise régionale qui n’était pas née au Congo, mais qui aujourd’hui fait beaucoup plus de dégâts au Congo que dans le pays où le génocide s’était passé.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Une tragédie a frappé la ville de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, dans l’est de la RDC. Une mère et ses trois enfants ont péri dans un incendie survenu dans la nuit de dimanche à lundi, a rapporté l’Agence congolaise de presse (ACP) ce lundi 10 juin, citant des sources locales.


Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,803.00 CDF
1 Euro3,044.90 CDF
1 Yuan384,59 CDF
1 FCFA 4,64 15686 CDF

Appel d'offres

Sélection des fournisseurs des équipements médicaux en faveur des projets du FCP III – Phase transitoire en Ituri et au Sud Kivu


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.