Le Direct
Radio

Agression : Kengete réclame l’exclusion du Rwanda et de l’Ouganda des compétitions de la FIFA

Des voix s’élèvent afin d’exiger à la Fédération internationale de football (FIFA) ainsi qu’à la Confédération africaine de football (CAF) d’exclure le Rwanda et l’Ouganda des éliminatoires de la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN) en cours, suite à l’agression de la RDC par le mouvement terroriste du M23.

Par Richard Ntumba

Bertinho Kengete, président de la structure les Serviteurs du peuple @Photo Droits tiers

publié le 27 décembre 2022 à 17:27:57

Le conflit RDC-Rwanda veut s’inviter également dans le sport. En effet, l’organisation “Les serviteurs du peuple”, dirigée par Bertinho Kengete, projette une marche devant le ministère des Sports et devant le siège de la Fédération congolaise de football association (FECOFA) pour dénoncer l’omerta reconnue à l’instance dirigeante du sport roi ainsi qu’à l’organe faîtier du football continental depuis l’agression. “Le peuple congolais veut la sanction du Rwanda et de l’Ouganda des éliminatoires de la CAN 2023 prévue en Côte d’Ivoire. Depuis l’agression du M23, la FIFA et la CAF n’ont jamais dit mot. De ce fait, nous comptons organiser une marche devant le ministère des Sports et devant le siège de la FECOFA pour que ces deux institutions puissent faire entendre notre indignation car la sanction de la FIFA sur la Russie et la Biélorussie est déjà une jurisprudence pour nous. Et nous donnons deux mois au gouvernement et à la FECOFA pour avoir gain de cause”, a fait savoir Me Bertinho Kengete, président des Serviteurs du peuple.

Pour Me Bertinho Kengete, la FIFA et la CAF doivent mettre totalement le Rwanda et l’Ouganda hors jeu des compétitions internationales, comparativement au conflit russo-ukrainien. Ce jeune juriste brillant, avocat au barreau du Kwilu, accuse ces deux pays voisins de la RDC d’être véritablement considérés comme instigateurs de l’insécurité grandissante qui se vit dans la partie Est de la RDC depuis plus de deux décennies. “En moins de 3 mois, la FIFA avait exclu la Russie et la Biélorussie des éliminatoires de la Coupe du monde FIFA 2022, alors que la RDC est victime depuis 27 ans de l’insécurité des groupes armés négatifs soutenus par ces deux pays agresseurs. Si la FIFA veut rester impartiale, elle doit exclure le Rwanda et l’Ouganda”, a-t-il laissé entendre.

En outre, les Serviteurs du peuple et son leader sollicitent l’implication du président de la République Félix Tshisekedi et celle du ministre des Affaires étrangères pour corroborer l’exclusion du Rwanda et de l’Ouganda aux prochains matchs des éliminatoires de la 34ème édition de la CAN notamment la troisième et quatrième journées prévues du 20 au 28 mars 2023.

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

Au pied du volcan Nyiragongo, à une dizaine de kilomètres de Goma au Nord-Kivu, les travaux d’aménagement du site où devait se tenir la messe papale s’étaient arrêtés depuis fin juin. Du chantier ouvert il y a 7 mois, il ne reste que la charpente de la tribune et quelques traçages de la vaste étendue qui était déjà compartimentée en zones.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.