Le Direct
Radio

52è assemblée de la SADC PF, le RWPC plaide pour 365 jours d’activisme contre les violences basées sur le genre

Les jours d’activisme contre les violences basées sur le genre doivent être ramenés à 365 au lieu de 16, ont ainsi plaidé les panélistes de la session organisée le 28 novembre 2022, par le Caucus régional des femmes parlementaires RWPC.

publié le 1 décembre 2022 à 19:46:27

Dans son exposé portant sur les initiatves sur la participation des femmes dans la sphère politique, Sifisosami Dube, coordonnatrice des projets de l’international IDEA a indiqué qu’il faudrait améliorer les efforts fournis par les Etats membres de la SADC PF pour donner plus de place à la femme. En dépit de certains progrès, le niveau de participation reste bas, 30% des femmes sont impliquées dans les organes de gestion électoraux, 25% se retrouvent au Parlement, 22% sont présentes dans les cabinets ministériels, 21% sont dans les gouvernements locaux, 20% au Sénat et 12 % ont le leadership dans les partis politiques. Ceci est du non seulement aux facteurs formels et informels d’exclusion.

Raison pour laquelle Namatama Sakabilo, consultante genre de la SADC au Mozambique a démontré l’importance de consulter les femmes d’abord parce qu’elles sont des sources d’autorités, sources d’information et agent de changement positif. C’est pourquoi, elle a recommandé que des analyses soient faites en tenant compte du genre comme c’est le cas en République démocratique du Congo et faire avancer le rôle des femmes dans le maintien de la paix.

Répondant à la question de savoir “quelles mesures mettre en place pour accroître la représentation des femmes dans les conseils d’administration de sociétés privées ?”, Munutsi Madakufambe, directeur du Centre de recherche et de la documentation de l’Afrique du Sud a rappelé le rôle que joue le Parlement dans le domaine de l’égalité de genre. Ce rôle important devrait influencer la législation de chaque pays. Pour lui, il faut des mesures spéciales pour que cela se fasse dans tous les autres pays de la région. L’idéal serait entre autres de mener un examen comparatif de l’impact du genre sur les systèmes électoraux dans les Etats membres de la SADC.

Il a été constaté beaucoup de discriminations et d’inégalités dans les milieux des femmes alors que les femmes sont en majorité dans la main d’œuvre. Teboho Mohloai du SAT/Lesotho, a indiqué qu’à elles seules, les femmes constituent 36% de la main d’œuvre dans le secteur privé. Un contraste qui se constate par contre dans le secteur politique, et cette inégalité, due à l’influence du patriarcat, constitue un véritable défi car elle influence négativement les résultats attendus des campagnes d’autonomisation des femmes. C’est pourquoi elle a préconisé qu’il y ait des politiques adéquates pour assurer l’égalité des chances entre les hommes et les femmes, et mettre ainsi fin à la notion de stage professionnel pour les jeunes car c’est une forme d’exploitation.

Tafadzwa Muropa, spécialiste des questions du genre au Zimbabwe est quant à elle convaincue que la participation des femmes en politique peut aider à transformer la vie des femmes car cela permettrait de trouver des solutions aux problèmes qui les concernent directement comme les conséquences du changement climatique, les effets pervers de la Covid-19 et la mauvaise gestion des ressources publiques. Parmi les recommandations qu’elle a faites, on pourra retenir l’organisation une fois l’an par le caucus d’un forum pour tous les professionnels en matière économique, les ministères des finances, les Banques centrales de la région afin de trouver des solutions et améliorer la situation des femmes et des jeunes filles.
Rappelons que le panel du RWPC était présidé par la députée Regina Esparon et la coordination assurée par la secrétaire général Boemo Sekgoma.


Bibiche Muzeke

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

L’ingénieur André Kopita dénonce la spoliation d’environ 50 de 300 hectares de la concession du jardin botanique et zoologique de Gbadolité, au Nord-Ubangi.


Visite papale

Réconforté et affermi par le message de paix du Pape François, Martin Fayulu décide d’accorder finalement le pardon à ceux qui ont volé, selon lui, la victoire du peuple en 2018.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.