Le Direct
Radio

Tyson Meya présente le programme détaillé du Festival culture et développement

Le Festival culture et développement se déroule du 14 au 27 novembre à Kinshasa. Dans ce cadre, les élèves de 5ème et 6ème des humanités de certaines écoles de la métropole congolaise bénéficient d’une formation numérique axée sur le codage, à l’initiative de l’Ong Café music smile.

Festival culture et développement du 14 au 27 novembre @Photo droits tiers

publié le 18 novembre 2022 à 20:24:29

A l’occasion du lancement officiel du Festival culture et développement, le coordonnateur de l’Ong Café music smile, Tyson Meya a présenté le programme détaillé des activités de ce grand rendez-vous culturel avec les jeunes du 14 au 27 novembre à Kinshasa.

L’orateur a indiqué à Ouragan.cd que l’objectif principal de ce festival est de permettre à la culture de s’illustrer comme pion majeur dans le projet de développement de la République démocratique du Congo. “Nous organisons le festival culture et développement ici à Kinshasa du 14 au 27 novembre. Donc, deux semaines d’activités intenses car ce festival a pour objectif principal d’explorer toutes les voies possibles à travers lesquelles la culture peut s’impliquer au projet de développement en RDC”, a renchéri Tyson Meya.

S’agissant du programme concocté à l’occasion de cette foire culturelle, le numéro un de cette structure a parlé d’une panoplie d’activités alléchantes. “Nous avons plusieurs activités qui sont prévues pour cette édition. Déjà, nous avions commencé avec la première activité le lundi 14 novembre et qui va aller jusqu’au jeudi 17, une formation digitale et numérique pour les filles. Donc, il y aura 25 élèves filles de différentes écoles de Kinshasa qui suivent déjà une formation à Orange digital de Kinshasa”, a-t-il fait savoir.

Pour l’orateur, cette formation sera une véritable bouffée d’oxygène pour les élèves filles de ces écoles judicieusement choisies. Cette formation va permettre à ces élèves de s’outiller mais aussi à apprendre à sensibiliser sur la protection de l’environnement et le réchauffement climatique dans les milieux scolaires. C’est un très grand programme. Les élèves vont apprendre à coder et à être des ambassadeurs du climat et de l’environnement dans tous les milieux scolaires ici en RDC”, a-t-il dit. Et de poursuivre : “Après cette formation qui va de lundi à jeudi, le vendredi, nous nous retrouvons à l’Institut français de Kinshasa pour une très grande conférence avec des conférenciers de taille, avec le thème principal, la culture et la créativité de la jeunesse au cœur de la résolution des problèmes sociaux et écologiques en RDC.”

Tyson Meya a ensuite dévoilé le contenu de cette conférence qui, selon lui, demeure un secret de polichinelle. “Nous allons discuter avec les jeunes, les organisations sociales, des Ong, les étudiants, les élèves. Beaucoup d’écoles seront présentes le vendredi 18 novembre à 11h, à l’Institut français de Kinshasa. Ensuite, nous avons plusieurs programmes qui vont suivre. Le samedi à l’Institut français à 18h, il y aura des concerts de sensibilisation des merveilleux artistes petit Rochereau, Milongo Lady à l’Institut français de Kinshasa. La semaine qui va suivre, le 22 et le 23, nous rentrons à Orange center, pour un échange et un partage d’expérience avec les entrepreneurs. Ce sont les entrepreneurs qui innovent et nous allons clôturer notre activité le dimanche 27 novembre 2022 à l’Académie des Beaux-arts, là nous aurons plusieurs artistes”, a-t-il étayé. Dans le même diapason, il n’a pas traîné de dévoiler son son intention la plus ardente au moment du déroulement de ce festival. “Nous souhaitons que toutes les personnes qui sont impliquées dans le projet de développement à Kinshasa, toutes les entreprises de bien vouloir suivre de près les activités qui sont prévues dans ce festival et nous pensons qu’à travers ce festival, beaucoup de jeunes vont développer des projets d’innovation pour permettre à ce que nous ayons un élan efficace de développement d’ici 2030 et 2040”, a-t-il conclu.

Jimmy Sita

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Économie

Le ministère de l’Economie a revu à la hausse les prix des carburants terrestres. C’est ce qui ressort de l’arrêté n°039 portant fixation des prix des carburants dans la zone ouest, signé le 28 novembre par Nicolas Kazadi, ministre ad intérim.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.