Le Direct
Radio

Soutien aux FARDC : Muya et Feza mobilisent au nom de l’AA/a de Muabilu

L’Alliance pour l’avenir et Alliés répond à l’appel du chef de l’État, Félix Tshisekedi. Face à la gravité de la situation dans l’Est du pays, Amelia Muya et Feza Motema ont monté des stratégies pour mobiliser davantage la population dans le but de soutenir les forces armées au front.

Par Patrick Mputu

Poignée de main entre Amelia Muya (membre du Conseil d’administration de la FIKIN) et Christine-Feza Motema (PCA de la SOKIMO) @Photo Droits tiers

publié le 23 novembre 2022 à 21:30:40

Le très dynamique secrétaire exécutif et la brave présidente du regroupement politique de Pius Muabilu (actuel ministre de l’Urbanisme et Habitat) ont tablé sur la question mardi 22 novembre à Kinshasa. Chaque fois qu’il s’agit de sauver la nation, Muabilu et ses lieutenants ont toujours été en première ligne. Cette fois-ci, Maître Muya et Mme Motema (nommés respectivement administrateur à la FIKIN et PCA à la SOKIMO) ont rassemblé des Congolais chauffés à blanc, et couverts de drapeaux du pays et de leur regroupement.

Visiblement, les deux serviteurs de la République se mettent déjà dans les starting-blocks. Après cette rencontre d’harmonisation, ont-ils rassuré, des dispositions ont été prises pour la réussite de la manifestation annoncée. Au-delà de tout, l’Alliance pour l’avenir et Alliés revendique son ancrage populaire à Kinshasa tout comme à l’intérieur du pays. Une preuve que cette mobilisation sera une réussite.

Il est possible de défaire les terroristes du M23 comme il y a dix ans passés, a expliqué Maître Muya. Au four et au moulin, le fer de lance du regroupement AA/a entend multiplier les appels à la mobilisation et les rencontres avec les leaders du “bloc Muabilu” pour réussir l’organisation de la grand-messe dont la date sera communiquée bientôt.

Promus mandataires de l’État, Amelia Muya Wa Muya (administrateur à la FIKIN) et Christine Feza Motema (PCA de la SOKIMO) ont enfin passé au peigne fin, le point sur la remise-reprise qui interviendra incessamment. L’objectif est de mobiliser les troupes (leurs militants) pour assiéger différentes entreprises où les lieutenants de Pius Muabilu ont été nommés.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.