Le Direct
Radio

Pédophilie dans le football : 6 entraîneurs suspendus par la FECOFA

La Fédération congolaise de football association (FECOFA) a pris ses responsabilités dans l’affaire “pédophilie dans les milieux du football congolais”, impliquant quelques techniciens. La clameur publique suscitée par cet ignoble dossier ne pouvait que pousser l’organe faîtier du football national à réagir de la sorte. Les révélations faites par le journaliste français Romain Molina au sujet des abus sexuels sur mineurs dans le football en RDC sont tellement accablantes que l’inaction de la FECOFA aurait des lourdes conséquences sur la pratique du football au pays.

Par Charles masudi

Bertin Kisamba Makuzueto, entraîneur adjoint de Lupopo et des Léopards A’ @Photo droits tiers

publié le 7 novembre 2022 à 19:57:14

A travers sa décision nº FBA/CE/O17-1 2022 du 04 novembre 2022 portant suspension provisoire des entraîneurs et encadreurs des jeunes cités dans les allégations de pédophilie dans les milieux du football en République démocratique du Congo, l’instance dirigeante de la discipline-roi vient d’envoyer un signal fort.

Certes Guy Roger Limolo, Bertin Kisamba Makuzueto, Cedric Dongo Epapa, Alain Kandudi, Jonathan Buka et Tifo Miezi sont mis à la disposition de la commission créée à cet effet pour enquêter.

La moralité des enquêteurs mise à l’épreuve

Mais, l’aspect le plus important demeure le degré de probité morale des personnalités choisies pour statuer sur ce dossier qui porte atteinte non seulement à la vie des athlètes, mais aussi à l’éthique sportive. Les enquêteurs sont donc appelés à approcher toutes les sources censées les mettre sur de bonnes pistes. Les habitués de terrains de football à Lemba, au quartier Kingabwa à Limete ou ceux de la commune de Bandalungwa sont prêts à témoigner.

Le manque d’objectivité dans le traitement de cette affaire risque de coûter cher au football national. Les familles des victimes sont tout ouïe. Les résultats des enquêtes devront être conformes à la réalité vécue sur le terrain. Le mal est profond. Certains parmi les incriminés auraient déjà fait de la prison pour le même délit.

À l’annonce de ce scandale il y a une semaine, certaines langues évoquaient la thèse d’une pseudo-enquête qui avait pour but de faire du chantage sur certains entraîneurs et leurs dirigeants. Néanmoins, la présence, parmi les accusés, des entraîneurs connus par la justice congolaise pour leurs abus sexuels commis sur mineurs porte à croire qu’il n’y a pas de fumée sans feu.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Les responsables du Projet d’équité et de renforcement du système éducatif (PERSE) ont sensibilisé vendredi 25 novembre 2022, les enseignants sur le code de bonne conduite.


Grogne sociale

La société Zing Da Mining se plaint de l’expropriation sa concession. Depuis une semaine, des hommes en uniforme ont investi le site. Ils refusent l’accès aux camions appartenant au propriétaire de la concession. La parcelle querellée se trouve sur la route Mwadingusha, près de 190 km de Lubumbashi sur la route Kolwezi.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.