Le Direct
Radio

Nord-Kivu : la société civile lance la campagne “Mettez urgemment fin aux crimes en RDC’’

A Goma, dans la province du Nord-Kivu, la société civile a lancé mercredi 23 novembre 2022, la campagne « Mettez urgemment fin aux crimes en RDC ».

Par Daniel Michombero

Les membres de la société civile du Nord-Kivu lancent la campagne ” Mettez fin aux crimes en RDC” @Photo Droits tiers

publié le 23 novembre 2022 à 21:35:51

Cette campagne intervient alors que les terroristes du M23 imposent un blocus à la capitale du Nord-Kivu en la coupant de différents axes de ravitaillement. La société civile ne s’explique pas pourquoi les rebelles du M23 continuent d’occuper plusieurs villages du territoire de Rutshuru. Le soutien du Rwanda est ainsi soupçonné.

Nous exigeons un cessez-le-feu immédiat. Voilà pourquoi, nous adressons notre mémorandum aux pays membres du Conseil de sécurité des Nations unies, s’est confié à Ouragan.cd, John Banyene, président de la société civile du Nord-Kivu.

L’activiste a cité plusieurs crimes commis par les rebelles du M23 depuis la résurgence de la guerre. « Les crimes odieux sont enregistrés, à savoir : la destruction des écoles suivis d’incendies des archives scolaires, des structures sanitaires, des bureaux d’État civil et des centrales hydroélectriques. Organisation des crimes de masse, à l’instar de celui du marché de Mugogo dans le groupement Busanza, territoire de Rutshuru. Tueries de leaders religieux, de la société civile, leaders communautaires de grands commerçants de certains acteurs politiques influents et des notables. Incendies des villages et des véhicules transportant des personnes et des marchandises. Viol et recrutement d’enfants. Mise en place d’une politique d’opposer les communautés entre elles dans l’Est de la RDC », a ajouté M. Banyene.

Jeudi 24 novembre, la société civile devrait organiser une manifestation pacifique dans les rues de Goma. Un mémorandum devrait être remis aux différentes représentations des pays membres du Conseil de sécurité des Nations unies dans la province. Pendant ce temps, des affrontements entre l’armée et les rebelles du M23 se poursuivent dans le territoire de Rutshuru.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.