Le Direct
Radio

Niger : Julien Paluku encourage la transformation locale des ressources naturelles

La semaine de l’industrialisation de l’Union africaine s’est ouverte dimanche, à Niamey au Niger en prélude du sommet extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement.

Par Alexis Emba

Le ministre congolais de l’Industrie Julien Paluku à l’ouverture de la semaine d’industrialisation à Niamey au Niger @Photo Droits tiers

publié le 21 novembre 2022 à 11:29:24

Plusieurs ministres dont ceux de l’Industrie et du Développement économique ainsi que des partenaires techniques et financiers sont présents. A l’occasion, ils ont réitéré leur ferme engagement de promouvoir la transformation locale des ressources naturelles africaines avant toute exportation.

La ministre nigérienne de l’Industrie et de l’entrepreneuriat des jeunes a ouvert les travaux de la semaine de l’industrialisation de l’Union africaine concomitamment avec le premier sommet des femmes africaines transformatrices. Gourouza Salamatou a relevé que le continent africain présente des avantages énergétiques alternatifs à la différence des autres continents soulignant que toutes ces ressources sont disponibles et que les Africains doivent conjuguer beaucoup d’efforts pour que cette industrialisation soit une réalité. “Nous n’avons pas de choix. Le développement économique de nos pays doit nécessairement passer par l’industrialisation de nos produits”, a insisté Mme Gourouza, dans son discours d’ouverture.

Présent à la cérémonie, le ministre congolais de l’Industrie a partagé l’expérience de la RDC en matière de développement des zones économiques spéciales et du projet d’installation d’une première usine de fabrication des précurseurs des batteries électriques dans la province du Haut-Katanga. Julien Paluku Kahongya a fait savoir que “le Niger sera la signature de la renaissance africaine en terme d’industrialisation”.

….aujourd’hui, nous sommes ici avec la ministre de l’Industrie et de l’entrepreneuriat des jeunes du Niger qui a lancé officiellement la semaine africaine de l’industrialisation qui va du 20 au 25 novembre 2022 comme pour lancer un signal fort à toutes les économies africaines que désormais nous devons développer des outils qui soient à même de nous permettre de transformer nos produits localement parce que 60 ans après nos indépendances, il s’est avéré que les exportations de matières brutes n’ont pas aidé à renforcer les économies africaines. Maintenant que tous les Africains ont pris conscience qu’il faut donner de la valeur ajoutée à nos produits, c’est le moment ici de devoir mettre en place tous ces outils là. Et vous avez senti de tous les discours rendus publiques aujourd’hui, les uns et les autres qu’il s’agisse de partenaires bilatéraux, multilatéraux, des banquiers tous s’accordent désormais qu’il faut soutenir les initiatives africaines de transformation locale.

La RDC est sur plusieurs chantiers notamment celui des zones économiques spéciales qui sont déjà en marche mais également celui de la fabrication des batteries électriques. Nous sommes heureux de saisir cette initiative qui requiert l’assentiment de l’ensemble des Africains et le modèle que nous avons présenté, c’est de démontrer que nous avons un Plan directeur d’industrialisation. Nous l’avons déjà chiffré et il y a un coût estimatif. “Nous avons une étude réalisée qui a démontré que la RDC est la meilleure destination en matière de fabrication des batteries électriques. Le Niger sera la signature de la renaissance africaine en terme d’industrialisation de renouement des engagements africains”, s’est-il ainsi exprimé.

Le lancement de la semaine d’industrialisation a été marquée par la visite des stands dont celui de la RDC avant la clôture de la cérémonie.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Économie

Le ministère de l’Economie a revu à la hausse les prix des carburants terrestres. C’est ce qui ressort de l’arrêté n°039 portant fixation des prix des carburants dans la zone ouest, signé le 28 novembre par Nicolas Kazadi, ministre ad intérim.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.