Le Direct
Radio

Les élèves du collège Notre Dame du Congo sensibilisés sur le bon usage des antimicrobiens

La Semaine mondiale pour un bon usage des antimicrobiens (WAAW) est célébrée chaque année sous forme de campagne pour mieux faire connaître et comprendre la résistance aux antimicrobiens “RAM” et encourager leur meilleur usage par le grand public.

Par Alexis Emba

Les élèves du Collège Notre dame du Congo sensibilisés sur le bon usage des antimicrobiens lors de la campagne de la semaine mondiale @Photo Droits tiers

publié le 26 novembre 2022 à 14:15:59

Cette année, le thème de la Semaine mondiale est « Ensemble, prévenons la résistance aux antimicrobiens ». A Kinshasa, plus d’une centaine d’élèves du Collège Notre Dame du Congo ont été sensibilisés sur le bon usage des antimicrobiens par le ministère de la Santé publique avec l’appui de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Agence américaine pour le développement international (USAID). La campagne se déroule dans le cadre du programme de soutien au Plan d’action pour la sécurité sanitaire mondiale (GHSA) dans la lutte contre les zoonoses et le renforcement de la santé animale en Afrique.

Animée par la docteure Tatiana Banze Mwehu, médecin vétérinaire, cette campagne était l’occasion pour mieux faire connaître le phénomène médical de résistance aux antimicrobiens et encourager l’élite de demain à adopter les meilleures pratiques afin d’éviter l’apparition d’une résistance aux antimicrobiens.

L’oratrice a, à cette occasion, insisté sur la manière d’utiliser les médicaments. Le médecin vétérinaire a prodigué quelques conseils aux élèves en leur demandant de respecter les prescriptions médicales avant toute consommation ou utilisation de médicaments. Il leur a été transmis un message fort : “Nous devons tous ensemble agir pour que le médicament continue à agir sur les animaux, les hommes et les plantes”.


Elle a précisé que les élèves ont été privilégiés pour cette campagne parce qu’ils sont dans la communauté et constituent un maillon important qui détient l’avenir de toute une nation. “Les élèves sont de bons ambassadeurs qui, quand ils détiennent un message, vont le répercuter auprès des parents et leurs amis”.

Le pharmacien Léon Tshibwabwa, chef de division à l’Autorité congolaise de réglementation pharmaceutique (ACOREP), a exprimé sa satisfaction de voir les élèves, l’élite de demain, engagés à relayer le message auprès de leurs parents, leurs collègues sur le bon usage des antimicrobiens.

Nous avons constaté que les microbes commencent à résister face aux medicaments or s’ils ne sont pas tués, c’est la mort qui survient. Voilà pourquoi, nous prévenons que les antimicrobiens doivent être utilisés rationnellement pour lutter contre toutes les maladies qui surviennent tant dans le domaine de la santé humaine que celui de la santé animale ou végétale, a-t-il dit, ajoutant que “nous devons donc faire un bon usage des antimicrobiens. Tshibwabwa espère que ce message sera bien véhiculé au sein de la communauté”.

S’exprimant devant la presse, Bienga Baraka, élève en 4ème HSC Biochimie, a fait observer que cette campagne de sensibilisation a été d’une importance capitale. La preuve, c’est qu’elle a pu comprendre que le médicament ne peut être utilisé n’importe comment et surtout qu’il faut une bonne préservation et respect scrupuleux de la cure pour éviter toutes conséquences fâcheuses. De son côté, Ngoma Ndongala, élève de la 3ème Math physique, a remercié le comité d’organisation pour le choix porté sur leur école. Pour lui, cette campagne de sensibilisation les a édifiés sur certaines pratiques parfois jugées banales alors qu’elles sont capitales pour la santé. Il a cité notamment le lavage des mains, l’assainissement de l’environnement, le respect des prescriptions médicales, l’utilisation rationnelle des médicaments. A son tour, il a promis de répercuter le message auprès de ses parents, amis et connaissances.

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

Le Programme de l’ONU pour le développement (PNUD) reste aux côtés de la RDC pour l’aider à mettre fin à la corruption sous toutes ses formes.


Économie

Le ministre congolais de l’Industrie, Julien Paluku a réaffirmé mardi que son pays demeure la meilleure destination au monde pour l’industrie des batteries grâce à ses minerais stratégiques. Julien Paluku s’est ainsi exprimé à Cap Town, en Afrique du Sud, lors d’un entretien avec José Fernandez, secrétaire d’État américain à la Croissance économique, à l’énergie et à l’environnement ainsi que la partie zambienne, en marge du forum économique INDABA.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.