Le Direct
Radio

Le rêve fou d’Olenghankoy de mettre Tshisekedi et Fayulu autour d’une table

La guerre d’agression qui sévit dans l’Est de la RDC pourrait rapprocher Félix Tshisekedi de Martin Fayulu. Des sources dignes de foi rapportent que la rencontre entre ces deux ténors politiques se fera sous la facilitation du président du Conseil national de suivi de l’accord et du processus électoral (CNSA), Joseph Olenghankoy Mukundji.

Par Blandine Wane

Joseph Olengankoy, le président du CNSA à la base de l’initiative de la rencontre Tshisekedi- Fayulu pour décrisper la tension politique au moment où le pays est agressé @Photo Droits tiers

publié le 18 novembre 2022 à 07:01:00

Plusieurs sujets seront au centre de leur réunion dont la crise qui sévit dans la partie orientale de la RDC. Certains analystes saluent cette initiative qui, selon eux, permettra aux deux hommes politiques d’harmoniser leurs vues sur les tenants et aboutissants du processus de Nairobi.

Déjà, le président de l’Engagement citoyen pour le développement (ECIDE), Martin Fayulu, se montre toujours méfiant aux pourparlers de la capitale kényane. Il soutient que « le processus de Nairobi est une validation de nouvelles frontières des territoires conquis par le Rwanda ».

Le candidat Lamuka à la présidentielle de 2018 qualifie Nairobi d’une combine qui, selon lui, aura consacré l’occupation du pays. « C’est cela le vrai but de cette guerre. En effet, M. Tshisekedi a signé de nombreux accords avec les pays qui nous agressent et aucun de ces accords n’a été révoqué. J’accuse M. Tshisekedi Tshilombo de haute trahison », a-t-il déclaré.


La prochaine session du processus de Nairobi est censée débuter le 21 novembre à Nairobi, au Kenya. La Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est (EAC) a, dans un communiqué, précisé que la décision de reprise de ces discussions a été prise après des consultations menées par le président burundais et actuel président du sommet des chefs d’Etat de l’EAC. Il souligne, par ailleurs, la nécessité de maintenir l’inclusivité en garantissant la participation de toutes les parties prenantes. Fayulu note que toutes les sessions, désormais, accueilleront divers dirigeants communautaires.

Au pays, les avis sont partagés sur les initiatives de paix que propose l’EAC. Parmi ces acteurs politiques, le président du Mouvement lumumbiste progressiste (MLP), Franck Diongo.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.