Le Direct
Radio

La Fondation André Kadima au chevet des malades du CNPP

“Si je n’ai pas la charité, je ne suis rien”. Cette citation de l’apôtre Paul justifie l’élan de solidarité de la Fondation André Kadima aux malades internés au Centre neuro-psycho-pathologique de Kinshasa (CNPP). En liesse, les personnels soignants ont assisté vendredi 25 novembre 2022, à la présentation du don dans cet établissement de santé mentale.

Par Jimmy Sita

Le don en vivres fourni par la Fondation Kadima aux malades du CNPP @Photo Droits tiers

publié le 29 novembre 2022 à 05:22:00

Le don constitué essentiellement de sacs de 25kg de riz, de semoule de maïs, de cartons de cuisses de porc, de savon, de biscuits et un lot important des médicaments acheté selon l’avis du médecin en chef, un lot de babouches, un congélateur et tant d’autres biens ont été réceptionnés dans l’enceinte du CNPP par les responsables de cet établissement de santé mentale.

Le médecin directeur, le docteur Ngoma Malanda Valentin, a remercié les responsables de la Fondation André Kadima pour ce geste rempli d’humanité. “…de mon point de vue, cette activité est hautement salvatrice ; ce don est une véritable bouffée d’oxygène, une bouée de sauvetage pour nous au regard de la lourde prise en charge des malades errant à travers la ville que nous emmènent les autorités de la police et d’autres organes étatiques”, a-t-il dit.

Des mots qui ont touché le bienfaiteur surtout qu’en plus, “les familles abandonnent des malades avec des fausses adresses que l’hôpital se voit obligé de prendre en charge. Nous comptons aujourd’hui une soixantaine de malades que nous devons prendre en charge avec nos propres moyens puisque nous ne sommes plus assistés depuis 2020 par les instances étatiques. Fort heureusement, il y a certaines ONG. Principalement la Fondation André Kadima qui nous vient en aide depuis bientôt 6 mois, plus de 6 mois même je dirais puisque nous sommes à ce jour au quatrième don en vivres et en médicaments essentiels, a expliqué le médecin directeur du CNPP.

Le médecin en chef du CNPP lance un cri de cœur aux dirigeants de l’Etat, aux organismes et autres personnes de bonne volonté de secourir les malades abandonnés. “Nos besoins demeurent bien sûr multiples. Nous espérons que d’autres Fondations, hormis celle de Papa Kadima vont lui emboîter le pas pour essayer d’alléger la tâche au gouvernement qui est confronté à des multiples problèmes. Nous espérons que l’État qui est le principal responsable de ces malades va reprendre sa mission de s’occuper d’eux en mettant à la disposition du CNPP non seulement des médicaments, des aliments pour les malades mais aussi de doter le CNPP en appareils utiles principalement un scanner cérébral”, a-t-il ajouté. Puisqu’il est aujourd’hui inconcevable de pratiquer une neuropsychiatrie digne de ce nom du moment qu’on ne possède même pas un scanner. “Nous manquons même une ambulance. Voilà des besoins fondamentaux pour lesquels nous comptons sur le lobbying de la Fondation André Kadima, d’autres organismes et du gouvernement congolais”, a-t-il fait savoir.

A l’occasion, le représentant du numéro un de la dite Fondation, Dan Ngula, a sillonné quelques pavillons où sont internés les malades. A haute voix, il a rendu un vibrant hommage au corps médical qui se donne, selon lui, à fond pour assurer la prise en charge des malades, avant de dévoiler les démarches qui sont menées en vue de la réhabilitation d’un pavillon du CNPP.

Dan Ngula a, en outre, lancé un appel aux personnes de bonne volonté de bien vouloir se joindre aux actions de cette Fondation dont le siège se trouve dans l’enceinte de l’hôtel Béatrice. Les Absl, dit-il, ne vivent que des cotisations et appuis des tiers.

Avec ce geste de cœur, les cliniques universitaires de Kinshasa n’ont pas été oubliées par la communauté. La Fondation a, en plus, fourni des chaises roulantes, tensiomètres électriques et manuels, cartons de biscuits au profit de l’institution de santé et patients.

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

L’ingénieur André Kopita dénonce la spoliation d’environ 50 de 300 hectares de la concession du jardin botanique et zoologique de Gbadolité, au Nord-Ubangi.


Visite papale

Réconforté et affermi par le message de paix du Pape François, Martin Fayulu décide d’accorder finalement le pardon à ceux qui ont volé, selon lui, la victoire du peuple en 2018.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.