Le Direct
Radio

Gardien du patrimoine Anamongo, Fally Ipupa intronisé « Prince de la culture Ekonda »

Désormais une star mythique nous est née en République démocratique du Congo. Fally Ipupa écrit en lettres d’or sa propre légende, son histoire, bref, il se forge un vrai mythe avec le temps.

Par Saint Hervé M’Buy

Fally Ipupa gardien de la culture anamongo @Photo droits tiers

publié le 18 novembre 2022 à 11:53:55

Après la certification du disque d’or de son album « Urbain Tokosss » et son concert mythique au Stade de Martyrs de la Pentecôte, « Dicaprio la Merveille » a été intronisé par la communauté Anamongo « Prince de la culture Ekonda ». A travers une cérémonie purement culturelle au Fleuve Congo hôtel, les vénérables et chefs coutumiers Anamongo ont élevé ce digne fils de leur espace culturel comme « prince de la culture Ekonda en particulier et Anamongo en général ».

En effet, la musique de Fally Ipupa est inspirée du rythme des ethnies Anamongo de la République démocratique du Congo. L’artiste restitue d’une manière améliorée et artistique les danses et chants de femmes pleureuses Mongo. Cette technicité de chant s’apparente à la voix des femmes berceuses Mongo mais aussi aux chants des paysannes qui se mobilisaient dans leurs travaux champêtres.

D’ailleurs dans un de ses morceaux, Fally Ipupa a immortalisé Mabele Elisi sous un rythme traditionnel saccadé Anamongo. A l’écouter chanter, cette star congolaise rappelle aux mélomanes les prouesses artistiques de la défunte chanteuse Mimi Mongo. Toutes ces valeurs artistiques ont capté l’attention des chefs coutumiers Anamongo pour honorer Fally Ipupa avec ce titre de gardien de leur patrimoine culturel. « Le monde est le plus bien des êtres – ; – La générosité du chef ne finit jamais-. Voilà pourquoi, il m’est un honneur et un plaisir de me sentir au milieu de vous comme ministre de la Culture, arts et patrimoines. C’est une confirmation que je soutiens au plus haut degré, la culture Anamongo et surtout cette cérémonie d’intronisation de l’artiste Fally Ipupa Prince de la culture Ekonda », a déclaré la ministre de la Culture, Arts et Patrimoines, Cathérine Kathungu Furaha, lors de cette cérémonie tout en s’inspirant de deux maximes Anamongo.

Pour Cathérine Kathungu, ces deux maximes citées ci-haut dans son mot s’appliquent à la star « Fally Ipupa, l’Aigle de la musique congolaise, un vrai ambassadeur de la culture Anamongo ».

« Anamongo » regroupe l’ensemble des peuples de la RDC issus d’un ancêtre commun. Tous se réclament de différents sous-groupes de l’ethnie Mongo et au grand groupe linguistique Ngala (Lingala). « Fally Ipupa va représenter coutumièrement un peuple Anamongo qui se retrouve dans 13 (treize) de 26 (vingt-six) provinces de la RDC tout en lui demandant d’être le porte-étendard identitaire de ce peuple », a renchéri Cathérine Kathungu.
Cette cérémonie d’intronisation a été honorée de la présence des chefs coutumiers, des rois, des reines, des princes, des notables, des parlementaires ainsi que des opérateurs culturels.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle faire parmi les fléaux qui gangrènent la République démocratique du Congo depuis des années. Plusieurs provinces touchées par les conflits armés et intercommunautaires sont les plus frappées. Voilà pourquoi, le Réseau de l’alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en République démocratique du Congo (RAPSAN/RDC) a résolu d’impliquer les députés nationaux et les sénateurs dans ce combat contre la faim.


GUERRE

Après cinq jours de trêve, des combats à l’arme lourde ont repris jeudi dans l’est de la République démocratique du Congo entre le M23 et l’armée congolaise, qui a accusé ces rebelles d’avoir massacré mardi au moins 50 civils.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.