Le Direct
Radio

Félix Wazekwa dévoile le 19 novembre son nouveau single « Tonenu »

Le lancement du nouveau générique du chanteur congolais Félix Wazekwa alias « Mukua Bongo » intitulé «Tonenu » est annoncé pour le 19 novembre prochain.

Par Saint Hervé M’Buy

Félix Wazekwa s’apprête à lancer « Tonenu » @Photo Droits tiers

publié le 15 novembre 2022 à 07:42:00

« Mukua Bongo » se frotte déjà les mains pour le travail abattu dans la réalisation de cet opus sur la forme et le fond. « Mes fanatiques vont bouger au rythme des belles mélodies que propose ce générique lors des fêtes de fin d’année », a indiqué l’artiste sur Facebook. « Monstre d’amour » s’apprête à faire revivre encore à ses mélomanes en cette fin d’année ses rythmes endiablés et saccadés typiques comme dans les titres légendaires : « Que demande le peuple » ; « La chèvre de monsieur Seguin » ; « Sautez déjà ».

Ce single s’annonce déjà percutant avec le retour en force de son animateur Gesac Tshipoyi, l’un des meilleurs éléments dans l’animation congolaise.

Dans le même registre, Félix Wazekwa annonce aussi le lancement pour bientôt d’un nouvel album où il va plancher sur les thématiques liées à l’amour et autres faits divers. En outre, « Mukua Bongo » et Koffi Olomide croisent leurs talents dans un titre encore en studio intitulé « Eau pure ». La date de sortie n’est pas encore révélée au public. Sur le plan discographique, treize albums et quatre singles à succès avec plusieurs featuring à succès se réclament de l’artiste Félix Wazekwa, notamment les titres « Signature » et « Yo nani », sortis respectivement en 2001 et 2002.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle faire parmi les fléaux qui gangrènent la République démocratique du Congo depuis des années. Plusieurs provinces touchées par les conflits armés et intercommunautaires sont les plus frappées. Voilà pourquoi, le Réseau de l’alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en République démocratique du Congo (RAPSAN/RDC) a résolu d’impliquer les députés nationaux et les sénateurs dans ce combat contre la faim.


GUERRE

Après cinq jours de trêve, des combats à l’arme lourde ont repris jeudi dans l’est de la République démocratique du Congo entre le M23 et l’armée congolaise, qui a accusé ces rebelles d’avoir massacré mardi au moins 50 civils.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.