Le Direct
Radio

Crise dans l’Est : Enfin l’Ouganda se dévoile !

C’est un tweet aussi surprenant que malveillant que celui publié ce 7 novembre par le général ougandais Muhoozi Kainerugaba (48 ans), fils aîné du président Yoweri Museveni de surcroît.

Par Mwin Murub Fel

publié le 8 novembre 2022 à 11:45:00

Sans qu’il n’en énonce expressément les destinataires, il saute pourtant aux yeux que c’est aux autorités de Kinshasa qu’il s’adresse dans un langage devenu coutumier de celui qui, jusqu’à une date récente, commandait l’armée de terre de l’Uganda People’s Defence Force (UPDF). On y lit textuellement : « En ce qui concerne le M23, je pense qu’il est très, très dangereux de combattre nos frères. Ce ne sont PAS des terroristes. Ils se battent pour les droits des Tutsis en RDC ».

Lire aussi :
Jeunes millionnaires !

Le général Muhoozi, pourtant diplômé de la prestigieuse académie militaire anglaise de Sandhurst s’est illustré dans un passé récent par une série de tweets dans lesquels il tournait en dérision le président kényan fraichement élu. Il disait alors à William Ruto qu’il faudrait moins de deux semaines à son armée pour prendre le contrôle de Nairobi. Ou encore, que dès lors que serait créée la république d’Afrique de l’Est que dirigerait son père, l’ancien président Uhuru Kenyatta en serait le Premier ministre et lui-même commanderait l’armée. Allant jusqu’à se poser la question du quartier de la capitale kényane qui lui servirait de lieu de résidence ! C’était si fort de café que le président Museveni s’est excusé auprès de son homologue kényan et dans la foulée, il a relevé son turbulent de fils de ses fonctions à l’état-major…avant de lui décerner un galon de plus et de l’affecter comme son conseiller aux opérations spéciales !


Les propos tapageurs de Muhoozi ne peuvent cependant pas être considérés comme le fait d’un homme dont on dit qu’il serait alcoolique. C’est la confirmation de la duplicité de l’Ouganda qui, tout en participant à la « mutualisation des forces » avec les FARDC, et participant à la force régionale de l’EAC, ne se gêne pas de soutenir le M23 conjointement avec l’armée rwandaise dans les opérations d’agression dans l’Est de la RDC.

En réalité, seul le gouvernement de Kinshasa joue à l’autruche. Dès les premières heures du retour du M23 en terre congolaise, la population de Bunagana et la société civile du Nord-Kivu avaient déjà alerté sur le rôle trouble joué par l’Ouganda. En voulant pour preuve que dans sa prise de Bunagana, le M23 avait bénéficié des facilités de l’Ouganda.

Les déclarations irrévérencieuses et menaçantes du fils Museveni viennent lever toute équivoque.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle faire parmi les fléaux qui gangrènent la République démocratique du Congo depuis des années. Plusieurs provinces touchées par les conflits armés et intercommunautaires sont les plus frappées. Voilà pourquoi, le Réseau de l’alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en République démocratique du Congo (RAPSAN/RDC) a résolu d’impliquer les députés nationaux et les sénateurs dans ce combat contre la faim.


Justice

Contre toute attente, la Cour constitutionnelle donne raison à Pascal Beveraggi dans l’affaire qui l’oppose à Moise Katumbi. Un arrêt controversé est rendu aux forceps. L’acte étonne non seulement les acteurs de la justice mais également des citoyens lambda.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.