Le Direct
Radio

Agression rwandaise, Bongongo appelle les Congolais à faire bloc derrière Tshisekedi

A son retour à Kinshasa après avoir passé six mois dans son fief électoral dans le grand Equateur, le sénateur Michel Bongongo a invité samedi la population congolaise à se lever comme un seul homme derrière le chef de l’État, Félix Tshisekedi pour faire échec à l’agression rwandaise.

Par Jeanric Umande

Le leader de l’ABC-RDC, sénateur Michel Bongongo à son retour le 26 novembre 2022, à Kinshasa après son long séjour passé dans son fief électoral @Photo Droits tiers

publié le 29 novembre 2022 à 07:29:00

Il souffre dans sa chair de voir la partie Est du pays demeurer continuellement dans l’insécurité. L’ancien ministre de la Fonction publique, Michel Bongongo croit que le Congo-Kinshasa sortira vainqueur de cette difficile épreuve. Il penche pour une solution qui fera reculer les agresseurs et leurs commanditaires. Le leader de l’ABC/RDC (Actions pour le bien-être des communautés de la République démocratique du Congo) insiste sur l’unité de tous les Congolais. Il souscrit aussi à l’idée d’une grande mobilisation populaire comme décrétée par le président Félix Tshisekedi.

Il invite les jeunes de sa province et de l’ensemble du pays à rejoindre l’armée. Un seul peuple, un seul pays, une seule nation. Autour du chef de l’État, président de la République, mobilisons-nous tous et encourageons notre jeunesse d’intégrer les FARDC, pour que nous, tous, puissions accomplir notre devoir sacré. Celui de défendre l’intégrité de notre territoire national. Tous derrière le chef de l’État pour que nous puissions gagner ce combat car c’est un devoir sacré, a-t-il martelé.

Michel Bongongo était à l’écoute de sa base

A pied, à moto, par véhicule ou par pirogue, Bongongo a sillonné les coins et recoins du grand Equateur pour écouter sa base, récolter ses desiderata avant de proposer des pistes de solution. Mesuré, il n’agit jamais de manière abrupte. Il sait prendre le temps pour solutionner les vrais problèmes.

“Nous sommes allés à l’écoute active des besoins de la population de l’arrière-pays. Particulièrement dans mon fief électoral et nous l’avons fait au nom de la vision que nous avons décidé de porter”. Nous avons adhéré à cette vision : “Le peuple d’abord” et c’est sa mise en oeuvre qui constitue même la raison d’être de notre parti politique. J’ai passé 6 mois auprès des communautés les plus pauvres de manière à tester à quel point cette vision du chef de l’État “Le peuple d’abord est au coeur du développement de notre pays. Il y a des actions que nous avons menées et on poursuivra sur la même lancée”, s’est-il expliqué.

Dans sa propension à soutenir les plus démunis, Bongongo ne lésine pas à mettre ses modestes moyens au bénéfice de la population. Il finance plusieurs projets sociocommunautaires. Quoi de plus normal qu’il bénéficie de la sympathie de ses électeurs. Une bonne manière aussi de lier la parole à l’acte dans l’accomplissement de cette vision du chef de l’État. A travers les actions de Michel Bongongo, la population de Bikoro savoure à sa manière les fruits du “Peuple d’abord”.

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

L’ingénieur André Kopita dénonce la spoliation d’environ 50 de 300 hectares de la concession du jardin botanique et zoologique de Gbadolité, au Nord-Ubangi.


Visite papale

Réconforté et affermi par le message de paix du Pape François, Martin Fayulu décide d’accorder finalement le pardon à ceux qui ont volé, selon lui, la victoire du peuple en 2018.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.