Le Direct
Radio

Abus sexuels dans le football congolais, Kimoto apporte la lumière

Dans la saga de la pédophilie qui parfume le football congolais depuis les révélations du journaliste Francais Romain Molina, l’entraîneur congolais Papy Kimoto, cité comme l’un des dénonciateurs du réseau, est vu d’un mauvais œil par certains de ses pairs. Il subirait plusieurs menaces au sein de l’amicale des entraîneurs. Chose qu’il n’a pas laissé passer en émettant une lettre de mise au point attirant l’attention de tous.

Par Landry Amisi

Papy Kimoto, un des entraîneurs cités dans l’affaire de la pédophilie @Photo Droits tiers

publié le 18 novembre 2022 à 11:02:50

Je tiens énormément à remercier Mr. Molina qui a révélé au grand jour cette pratique inacceptable et intolérable qui a élu domicile depuis plusieurs années dans notre football.

Un rôle, une mission et la fermeté

En tant qu’ancien footballeur professionnel, aujourd’hui entraineur et père de famille, je ne peux que dénoncer ce genre d’atrocités. Et maintenant que l’affaire est entre les mains des autorités avec la mise en place d’une commission, je souhaite que la justice puisse établir les responsabilités afin de mettre hors d’état de nuire tous les prédateurs, martèle-t-il dans sa correspondance avant de s’épurer de la casquette de mouchard comme le verraient bien certains, entre autre autres Bertin Maku, Guy-Roger Limolo, et tacitement Florent Ibenge… .

Il a précisé dans sa lettre que nulle part dans ses propos, il n’a cité les noms de quelconques présumés coupables ou complices dans l’affaire d’abus sexuels sur les jeunes footballeurs. “J’avais dénoncé en son temps avec certains entraineurs cette situation au sein de notre amicale des entraineurs, cela avait suscité deux courants et on n’a jamais réussi à avoir une position claire”, a-t-il rappelé.

Sans se rependre de sa position prise, le médaillé de bronze 1998 laisse son indignation peser pour la suite. “Je déplore et condamne cette récupération malencontreuse de certaines personnes qui cherchent à salir, diffamer et déformer mes propos. J’encourage toutes les victimes à collaborer avec la commission mise en place par l’instance faitière du football congolais afin que la lumière puisse surgir”.

A travers cette missive, les mots choisis pour cette mise au point ont commencé à faire le tour des médias.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle faire parmi les fléaux qui gangrènent la République démocratique du Congo depuis des années. Plusieurs provinces touchées par les conflits armés et intercommunautaires sont les plus frappées. Voilà pourquoi, le Réseau de l’alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en République démocratique du Congo (RAPSAN/RDC) a résolu d’impliquer les députés nationaux et les sénateurs dans ce combat contre la faim.


GUERRE

Après cinq jours de trêve, des combats à l’arme lourde ont repris jeudi dans l’est de la République démocratique du Congo entre le M23 et l’armée congolaise, qui a accusé ces rebelles d’avoir massacré mardi au moins 50 civils.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.