Le Direct
Radio

A Kinshasa, Nouvel Elan vent debout contre l’agression rwando-ougandaise

Fermer les frontières du Congo-Kinshasa avec le Rwanda et l’Ouganda, expulser le diplomate en chef ougandais ayant ses bureaux à Kinshasa, faisaient partie des revendications des pro-Muzito ce jeudi à travers le territoire national.

Par Patrick Mputu

Le secrétaire général de Nouvel Elan, Blanchard Mongomba, Chantal Muzito et les militants de Nouvel Élan lors de la marche de soutien aux FARDC contre l’agression rwandaise dans la partie Est de la RDC @Photo Droits tiers

publié le 18 novembre 2022 à 12:00:15

Dans chaque province où a eu lieu la marche de colère, les militants de Nouvel Elan ont déposé un mémorandum à la représentation onusienne. Considérant le Rwanda et l’Ouganda comme géniteurs du M23 (défait en 2013 par les FARDC avec le soutien de la MONUSCO), le parti de Muzito a recommandé à l’exécutif national de rompre les relations diplomatiques avec ces deux pays.

Dans la capitale, les combattants de Nouvel Élan ont déferlé de partout. A cor et à cri, ils ont dénoncé l’agression rwandaise dans la partie Est du territoire. Le cortège conduit par le secrétaire général du parti, Blanchard Mongomba, au côté de l’épouse de l’ex-Premier ministre et de ses enfants, a quitté la commune de Ngaba en empruntant l’avenue Kianza, les boulevards Sendwe, Triomphal pour chuter au Palais du Peuple à Lingwala où un mémorandum a été lu.

Sans mâcher les mots, le secrétaire général de Nouvel Elan a rappelé la proposition d’Adolphe Muzito de construire un mur de séparation entre la RDC et les deux pays voisins à problème à savoir l’Ouganda et le Rwanda. Aussi, Nouvel Elan a demandé la confirmation de la mesure de suspension de l’exploitation de la compagnie aérienne Rwand’Air en RDC, la conduite d’un audit des activités de Rwand’Air de 2019-2022 au Congo-Kinshasa, la fin de l’exploitation commune de l’or congolais par les sociétés SAKIMA et l’arrêt de son raffinage au Rwanda, la fin du transit systématique et du contrôle par le Rwanda des données de communication à partir et à destination de la RDC notamment en procédant à l’arrêt définitif des activités de sociétés rwandaises telles que Africell.

Colère des manifestants

Tout au long du trajet, les manifestants ont exprimé leur soutien aux forces armées congolaises. De plus, dans leurs chants de colère, les cadres et militants de Nouvel Élan ont réaffirmé leur rejet à l’adhésion de la RDC à la Communauté des États d’Afrique de l’Est (EAC).

A Bunia, les jeunes du parti de Muzito ont été appelés à s’enrôler massivement dans les rangs des forces de défense et sécurité pour déloger les ennemis. “[…] Il ne faut pas oublier qu’ici en Ituri, il y a aussi des tueries. Nous avons décidé d’accompagner l’armée. Sur ce, nous appelons les filles et fils du pays qui détiennent les armes qu’ils les déposent et reviennent pour que nous puissions construire ce beau pays”, a sensibilisé un cadre du parti.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.