Le Direct
Radio

UIP : la RDC boycotte la 145ème Assemblée prévue à Kigali

Les parlementaires congolais ne prendront pas part à la 145ème Assemblée de l’Union interparlementaire (UIP) et à ses réunions connexes qui se tiendront du 11 au 15 octobre 2022, à Kigali, au Rwanda.

Par Richard Ntumba

Francine Mutamba et les parlementaires congolais boycottent les travaux de Kigali @Photo Droits tiers

publié le 6 octobre 2022 à 16:37:59

A haute voix, les députés et sénateurs congolais justifient leur boycott par l’implication et le soutien du Rwanda aux terroristes du Mouvement de 23 mars (M23), dans la déstabilisation de la partie Est de la RdCongo. Face à un voisin hybride, les parlementaires congolais durcissent le ton. A haute voix, la sénatrice Francine Muyumba affirme qu’aucun parlementaire ne fera le déplacement au pays du parrain des terroristes du M23 qui occupent Bunagana depuis plus de trois mois.

Bunagana occupée par les rebelles du M23, soutenus par le Rwanda. Nous, parlementaires congolais, membres de l’Union interparlementaire informons nos collègues du monde que nous ne prendrons pas part à la 145éme Assemblée de l’Union interparlementaire qui se tiendra ce mois d’octobre à Kigali, a-t-elle fait savoir sur Twitter.

Justifiant leur refus, les sénateurs et députés congolais ont brandi à leurs collègues parlementaires du monde le rapport de l’ONU qui a confirmé le soutien de l’armée rwandaise au M23 qui occupe la cité de Bunagana dans province du Nord-Kivu.

L’Assemblée est le principal organe politique de l’UIP par lequel les parlementaires membres adoptent des résolutions sur l’action parlementaire à mener au plan mondial. Elle joue un rôle central dans l’analyse des questions qui menacent la paix, la démocratie et le développement, pour le temps présent comme pour l’avenir. Elle se tient deux fois par an, à Genève où dans une autre ville du monde.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle faire parmi les fléaux qui gangrènent la République démocratique du Congo depuis des années. Plusieurs provinces touchées par les conflits armés et intercommunautaires sont les plus frappées. Voilà pourquoi, le Réseau de l’alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en République démocratique du Congo (RAPSAN/RDC) a résolu d’impliquer les députés nationaux et les sénateurs dans ce combat contre la faim.


Justice

Contre toute attente, la Cour constitutionnelle donne raison à Pascal Beveraggi dans l’affaire qui l’oppose à Moise Katumbi. Un arrêt controversé est rendu aux forceps. L’acte étonne non seulement les acteurs de la justice mais également des citoyens lambda.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.